10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 12:23

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger (fin)

Dernière partie de la visite du musée Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Vitrail réalisé par les maîtres verriers Aubert et Pittelou, d'après un dessin de Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Salle d'exposition, toujours au 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Liberté, j'écris ton nom », d'après le poème de Paul Eluard, 1953. 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Composition aux deux oiseaux sur fond jaune

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Tête de cheval sur fond jaune

« Bas-relief en terre cuite émaillée de couleur blanc mat, noir, jaune. Céramique réalisée par coulage dans un moule. ; Terre cuite blanche à décor émaillé de couleur noir et jaune. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Fleur qui marche

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le Tournesol (1954) et La Fleur jaune (vers 1952)  terres cuites émaillées. Fernand Léger , Roland Brice (céramiste)

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les Femmes au perroquet et couleurs en dehors

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les Femmes au perroquet

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Grande Parade sur fond rouge.

« Fernand Léger écrivait en 1950: " Allez au cirque. Rien n' est aussi rond que le cirque. C'est une énorme cuvette dans laquelle se développent des formes circulaires. Vous quittez vos rectangles, vos fenêtres géométriques et vous allez au pays des cercles en action."

Léger aime le cirque depuis l' enfance, puis devient l'ami des clowns Fratellini et avec les poètes Blaise Cendras et Guillaume Apollinaire fréquente assidûment le Cirque Médrano auquel il rend hommage dans un tableau peint en 1918 . 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les quatre cyclistes

« Exilé aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, Léger enseigne à l'université de Yale, puis à Mills College. Il y croise les jeunes étudiantes vêtues de couleurs criardes non conformistes, qui l'inspirent pour une série de dessins et de tableaux intitulée ''Les Cyclistes''. «Le mauvais goût, la couleur forte peut donner ici le plein usage de son pouvoir...si je n'avais vu ici que des filles habillées avec goût, je n'aurais pas peint ma série des cyclistes.» Fidèle à sa conception de la ''figure objet'' le peintre fige les cyclistes avec leurs vélos de course dans une pose frontale. Les couleurs distribuées librement sur la toile animent l'espace contenu du tableau. Cet effet de coloration parcellaire, Léger l'a maintes fois observé dans les rues à New York sous les publicités clignotantes. Le peintre explique : «Je parlais à quelqu'un, il avait la figure bleue, puis vingt secondes après, il devient jaune...cette couleur-là... elle était libre, dans l'espace. J'ai voulu faire la même chose dans mes toiles.» La couleur en dehors du trait, librement distribuée, est expérimentée pour la première fois dans cette œuvre commencée en 1943 aux États-Unis et terminée en 1948 à son retour en France, comme il l'indique à côté de sa signature.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les loisirs sur fond rouge

« Cette composition avec six personnages illustre l’esthétique efficace et la sensibilité sociale de Fernand Léger à son retour en France après l’exil américain. Les formes sont centrées sur un fond uni rouge grâce à un cerne noir qui isole et accentue le contraste des formes et des couleurs. Occupés aux joies simples de la détente familiale en plein air (vélo, baignade, cueillette de fleurs), les deux couples avec enfants forment une allégorie moderne qui dialogue avec l’Histoire de l’art. En effet, dans la version finale conservée au musée national d’art moderne, Paris, la pose de la femme allongée au premier plan fait directement écho à l’œuvre ''Marat assassiné'' du peintre Louis David. Cette composition témoigne aussi des vifs débats qui animent la sphère artistique depuis les années 30 sur la place de l’art dans la société. Appartenant à la série des grandes compositions picturales de l’après-guerre, l’œuvre reflète l’engagement tant artistique que politique de l'artiste à la recherche d’un art d’avant-garde compréhensible par tous. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Aperçu de l’accrochage des collections permanentes.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le campeur

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

«Tableau emblématique de Fernand Léger, ''Les Constructeurs'' marquent l’aboutissement d’une série consacrée aux ouvriers sur les chantiers. Les esquisses et dessins préparatoires, études rapprochées des outils, des attributs et des mains, évoluent vers une composition picturale au cadre plus large, qui emprunte classicisme et monumentalité à la peinture d’histoire tout en l’inscrivant dans la société contemporaine, l’immédiat après-guerre de la reconstruction. Outre la modernité industrielle du sujet, les lignes de force du tableau tracent sur la toile un réseau géométrique complexe et dynamique, presque abstrait, ponctué de couleurs primaires puissantes, posées en aplats. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Nature morte, Composition à la feuille

« L’année 1927, Léger peint de nombreuses natures mortes comportant des motifs de feuilles souvent confrontées à d’autres objets : bouteilles, encriers ou fruits. Très ornementales, ces peintures révèlent les formes végétales et leur donnent une vie indépendante.

"Tous les objets les plus humbles ont une valeur décorative" souligne le peintre.

L'essor des sciences modernes, avec les techniques de la radiographie ou du microscope, donnent à voir les objets familiers sous l'angle d'un réalisme nouveau. Léger compose cette nature morte dominée par une silhouette de feuille au centre de la composition en utilisant comme au cinéma le principe du gros plan. Les bruns et les noirs découpent en profondeur l'espace autour des objets qui semblent rayonner sur la toile. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Grappe de raisin

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

L'avion dans le ciel

« Le ministère de l’Éducation Nationale sollicite Léger pour parer d'une fresque le centre d'aviation populaire à Briey, aux environs de Nancy. La déclaration de guerre en 1939 ne permet pas la mise en chantier du projet. Le motif de la cocarde tricolore, insigne de l'aviation française a déjà été utilisé en 1914 par Léger sur les dessins des carcasses des avions abattus au front. La cocarde célèbre ici un hommage à l'aviation française dont plusieurs versions peintes de 1939 sont abandonnées puis retouchées en 1952. Les formes végétales jouent avec les nuages ici sur un fond jaune, lumineux, d'autres versions sur fond bleu proposent une autre architectonie dont l'effet sera de faire avancer le mur . »

Fin de cette intéressante visite du musée Fernand Léger à Biot.

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-cyclistes

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-loisirs-sur-fond-rouge

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-nature-morte-composition-la-feuille

https://en.musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/node/580

 

____________________________________________________________________________

A bientôt , peut-être , pour un autre article ''hors périple''.

______________________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir.»

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 10:50

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger (suite)

Après la visite du parc, on va maintenant visiter le musée Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Sur l'un des murs du hall d'entrée : ''Les Baigneuses''.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Les dessins et portraits de Fernand Léger sortent de l'oubli à Biot.

Plus connu pour ses peintures cubistes, Fernand Léger a également réalisé de simples dessins et portraits tracés à l'encre ou au crayon. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Fernand Léger excellait aussi dans l'art du portrait. Un mode d'expression artistique qu'il pratiquait au quotidien. Caricatures d'amis, portraits du corps ou des mains de la femme aimée ou même autoportrait, ses dessins au crayon ou à l'encre vont à l'essentiel. Des dessins qui révèlent une dimension plus personnelle de l’œuvre de Fernand Léger.  ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> A partir de dessins de sa collection rarement exposés, le musée national Fernand Léger met en lumière la diversité de la pratique du dessin chez Fernand Léger. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Pour l’artiste, le dessin ne constitue pas seulement un travail préparatoire et exigeant à la peinture ; il s’agit aussi d’un mode d’expression en soi que Léger pratique chaque jour, un plaisir du geste qui retranscrit avec finesse et spontanéité son observation des êtres et des choses. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Peu présent dans son œuvre peint, le portrait est omniprésent dans son œuvre dessiné : croquer sur le vif des scènes de la vie quotidienne, représenter la femme aimée, régler la composition d’un portrait académique ou fragmenter le corps pour mieux en saisir l’essentiel. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> L’œuvre dessinée de Fernand Léger, foisonnante et intimiste, se dévoile dans cette exposition autour de l’intérêt toujours renouvelé du peintre pour la figure humaine. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Fernand Léger, chroniqueur engagé de son temps.

L'exposition s'étend de 1901 à 1925 et permet de découvrir aussi l'engagement du peintre. Fernand Léger croque sur le vif des scènes de la vie quotidienne. L'artiste qui a adhéré au parti communiste rend hommage aux classes populaires. Il représente dans l'un de ses dessins, Henri Martin derrière les barreaux. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Ce jeune mécanicien mena une propagande intense contre la guerre de 1945 à 1950 et fut condamné à l'emprisonnement. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Cette esquisse permettra à Fernand Léger de réaliser "Les constructeurs", l'une de ses œuvres majeures. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Après la salle du rez-de-chaussée, nous voici au 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

En observant attentivement, on découvre les différents éléments du ''Grand Remorqueur'' !

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

''Les Femmes au bouquet''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Cherchant l'éclat et l'intensité, je me suis servi de la machine comme il arrive à d'autres d'employer le corps nu ou la nature morte (…). L'objet fabriqué est là, absolu, polychrome, net et précis, beau en soi (…). J'invente des images de machines comme d'autres font d'imaginaires paysages ».

« Seules la forme et les couleurs des objets qu'il peint intéressent Fernand Léger et non leur fonction. Dans cette toile préparatoire à l’œuvre définitive conservée au Musée national d'art moderne, le peintre recrée une machine fictive à partir de détails prélevés dans son environnement manufacturé et urbain.

La recomposition dynamique des fragments révèle l'influence cubiste mais également celle de la photographie et du cinéma. L'artiste multiplie les effets de contrastes de formes et de couleurs dont la dissonance tente de traduire par des moyens plastiques la beauté et l'intensité de l'objet industriel.

Le fond rouge en aplat restitue la force plastique des mécaniques exposées sur les stands de la Foire de Paris mises en valeur comme des objets précieux sur un velours rouge.

Elle est emblématique de la période mécanique de l'artiste à son retour de la guerre, laquelle marqua une rupture profonde dans son appréhension du réel. Comme la machine, l'art doit remettre de l'ordre dans un quotidien en constante réorganisation et ainsi apporter à la fois l'équilibre et le mouvement. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Salle d'exposition du 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Amateur enthousiaste de spectacles populaires, Léger fréquente à Paris les bals de la rue de Lappe, où de petits orchestres font danser la foule au son de l'accordéon, du tuba et d' une contrebasse. Cette grande toile est sans doute peinte par Léger pour décorer l'estrade d'un bal. Le projet abandonné, la toile reblanchie par Léger a été roulée et oubliée dans son atelier. Georges Bauquier, proche collaborateur de Léger, raconte qu'en procédant au rangement de l'atelier, il a découvert le rouleau laissant paraître dans ses plis les traces d'un dessin et des couleurs. Georges Bauquier fait ôter la surface picturale blanchie et montre le travail terminé à Léger, qui lui offre l’œuvre en gage de sa reconnaissance. Conservée en l'état, avec l'usure du grattage et le manque des couleurs, cette œuvre garde cet aspect délavé mais elle met en évidence le trait maîtrisé de l'artiste. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« La Joconde aux clés est l'aboutissement de plusieurs années de travail consacrées par Léger  à dispenser les objets dessinés ou peints du support traditionnel.(...) Renouveler la peinture, moderniser le sujet sont des préoccupations essentielles pour Léger qui reprend à son compte une Joconde reconvertie au goût du jour : « j'avais fait sur une toile un trousseau de clés. ...Il me fallait quelque chose d'absolument contraire aux clés...qu'est-ce que je vois dans une vitrine? Une carte postale de la Joconde! J'ai compris tout de suite: c'est elle qui me fallait, qu'est-ce qui aurait pu contraster plus avec les clés? Comme ça j'ai mis sur ma toile la Joconde. Après j'ai ajouté aussi une boîte de sardines. Cela fait un contraste aigu.» Léger refuse la monotonie et les nuances.(...) Les lignes tracées à la règle ou au compas, le ruban curviligne, la boîte de sardines, les surfaces nettes et les flous picturaux amplifient les contrastes et vident La Joconde de son contenu. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Adam et Eve

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Cette nature morte est significative de l'art de Léger qui tend vers un réalisme de conception qu'il oppose au réalisme visuel lié à l'imitation et à l'illusionnisme. Combinant les objets vus par fragments, le peintre redéfinit les règles de la perspective scindant en deux le tableau pour répartir de part et d'autre des rapports contraires de formes et de couleurs. Il suggère l'idée d'un buste, du fourreau d'une pipe et pour parfaire l'illusion des volumes, les clés semblent traverser une forme orange aux courbes féminines. La confrontation de ces éléments hétéroclites est dotée d'une forte intensité plastique. Mais la rigueur des plans successifs est atténuée par l'animation de rubans sinueux et par l'ambiguïté des formes souples, ouvertes à de multiples interprétations.»

Il nous reste à voir la dernière grande salle... dans le prochain blog.

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/evenement/l-dessinez-dabord-fernand-leger-et-le-portrait

https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/peinture/les-dessins-et-portraits-de-fernand-leger-sortent-de-l-oubli-a-biot_3774683.html

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-element-mecanique-sur-fond-rouge

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-musiciens

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-la-joconde-aux-cles

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-nature-morte

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''3ème Hors périple''

___________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir.»

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 10:14

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger

Comme nous l'écrivions dans un précédent article ''hors périple''  :

« nous sommes amenés (et nous le serons certainement souvent) à rester à Antibes pour des raisons familiales (l'état de santé de Fernande - la maman de Marie-Claude - s'aggrave), nous mettons à profit ces séjours ''forcés'' pour (re)découvrir la région P.A.C.A. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

En ce début d'année 2020, nous allons visiter le musée Fernand Léger à Biot (06).

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Nous nous garons sur le parking du musée d'où nous pouvons admirer les mosaïques qui couvrent la façade ''Est'' du bâtiment.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Zoom sur les mosaïques.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

"Composition aux deux oiseaux sur fond jaune"

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Sur cette façade, les mosaïques sont l’œuvre de Heidi Milano.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

La façade Sud, l'entrée du musée.

« À partir de 1949, Fernand Léger entame une production de bas-reliefs et de sculptures en céramique dans l’atelier de Roland et Claude Brice situé à Biot. Quelques mois avant sa mort en 1955, il acquiert une propriété au pied du village de Biot, le mas Saint-André en vue d’installer dans les jardins de grandes sculptures polychromes en céramique qu'il a alors en projet.

C’est sur ce terrain que sa veuve Nadia Léger et Georges Bauquier, ami et assistant de Fernand Léger, décident d’édifier entre 1957 et 1960 un musée dédié à l’artiste. Ils confient à l'architecte André Svetchine la construction du musée.

Pour orner sa façade principale, ils lui demandent d’adapter un projet inachevé de Léger commandé par la Ville de Hanovre en Allemagne et initialement prévu pour le nouveau stade-vélodrome. C’est donc finalement à Biot que ce projet verra le jour.  ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> Le musée Fernand Léger est inauguré le 13 mai 1960, il s’agit du premier musée d’art moderne construit sur la Côte d’Azur.(...) En 1969, les fondateurs du musée, Nadia Léger et Georges Bauquier font donation à l’Etat français du musée prestigieux, du terrain aménagé en un parc méditerranéen et d’une collection riche de plus de trois cents œuvres choisies pour relater l’importance de la carrière du peintre dans l’art du Xxème siècle. C’est André Malraux, ministre de la culture, qui reçoit sur place les clés du musée Fernand Léger, marquant ainsi que le musée devient un musée national.==>

 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> L’architecture du musée est simple et efficace. Le bâtiment est conçu comme un support destiné à recevoir un décor monumental dans la partie supérieure de sa façade principale. Cette décoration monumentale unique de 395 m² est réalisée en mosaïque et complétée de deux hauts- reliefs en céramique. Très graphique, la mosaïque polychrome réalisée par Lino et Heidi Mélano associés à Luigi Guardigli constitue un fond abstrait coloré en tesselles de trois à cinq centimètres de côté. Au gré de la journée et différemment, selon l’ensoleillement, les tesselles en pâte de verre colorées scintillent de mille feux..Sur ce fond lumineux polychrome s’intègrent deux hauts-reliefs de céramique blanche émaillée dont les motifs, soulignés en noir, ont été réalisés dans l’atelier de Roland Brice à Biot. Interprètes hors pair des esquisses réalisées par Léger pour le stade d’Hanovre, les mosaïstes et les céramistes ont accomplis à l’époque une prouesse technique. L’évocation du sport (jeu de ballon et vélo),des deux fresques en émail blanc et noir sur la mosaïque très colorée relatent le plaisir, la joie de vivre==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> Détail de la façade sud du musée national Fernand Léger,1960 ,Mosaïque et céramique réalisées d’après un projet de décoration murale de Fernand Léger, restaurées en 2014. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

« A l’Ouest, la quasi-totalité de la façade est occupée par une mosaïque multicolore. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> De part et d’autre de la mosaïque, deux vitraux en dalles de verre enchâssées dans le béton, créés par Jacques Loire, apportent de la lumière aux espaces de circulation. »

Avant d'entrer dans le musée, petit parcours dans le parc pour admirer les œuvres de Fernand Léger et des céramistes.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le jardin d'enfants'', sculpture réalisée en 1960 par Roland Brice, d'après une maquette de Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le Tournesol''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Les Femmes au Perroquet (Bronze)''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le Soleil''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Composition murale''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

« La sculpture monumentale en bronze, inspirée de la Fleur qui marche que Fernand Léger avait dessinée pour l’Hôpital de Saint-Lô (non réalisée), crée un jalon dans le parcours extérieur, évoquant les recherches pluridisciplinaires de l’artiste qui a poursuivi toute sa vie la quête de la synthèse des arts. »

 

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/evenement/l-fernand-leger-au-dela-du-decor-le-roman-dune-facade

https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Provence-Alpes-Cote-d-Azur/Politique-et-actions-culturelles/Architecture-contemporaine-remarquable-en-Paca/Le-label-Architecture-contemporaine-remarquable/Les-edifices-labellises-Architecture-contemporaine-remarquable/Label-ACR-Alpes-Maritimes/Biot-Musee-national-Fernand-Leger

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''3ème Hors périple''

______________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir. »

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : MacManouche.com
  • : voyages en camping-car à travers la France
  • Contact

Auteur Du Blog :

  • MacManouche.com

Rechercher

Les Articles Par Thèmes