20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 13:20

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (6)

octobre 2020

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

La rue Sainte-Marie, rue très fréquentée le samedi jour de marché.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

L'ancienne ''boucherie stéphanoise'', dans la rue Sainte-Marie.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Statue de la Vierge à l’Enfant

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

« Statue en bois de 1,30 m de haut commandée en 1692 par Jean V Torrilhon.

La statue restaurée a retrouvé sa polychromie.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Plaque sous la statue sur laquelle est écrit : « Vierge à l'enfant - (fin XVIIè – I.S.M.H.)

Don de Mme Léon ABRIAL née Jeanne CHABANNE et Mme Philippe LACOUR née Marie-Louise CHABANNE – Société d'Archéologie et d'Histoire de la région de Craponne.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Une autre plaque au-dessus de la statue est un témoignage de reconnaissance des poilus de la rue, tous revenus vivants de la guerre de 1914.

« RECONNISSANCE des POILUS DE LA RUE Ste MARIE 15 AOUT 1919 »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Hôtel Torrilhon de Vacherolles , dans la rue Sainte-Marie

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

« Cette famille illustre l’ascension de la bourgeoisie vers la noblesse de robe : notaires, maires de Craponne, officiers dont le général Dubourg (1794). Jean IV Torrilhon, notaire à Craponne, acheta les biens nobles de Vacherolles en 1617. Son fils Jean V, avocat, notaire, bailli et marguillier, s’attacha notamment à embellir l’église. Cet hôtel des XVIème - XVIIème siècles a été remanié au XVIIIème dans l’esprit des hôtels particuliers parisiens. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

En face de l'Hôtel Torrilhon de Vacherolles, l'ancien Hôtel Vinols d’Ineyres

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

« La maison d’Ineyres est apportée en dot par Gabrielle Bardon lors de son mariage avec François de Vinols en 1599. En 1736, les Vinols font construire un hôtel entre cour et jardin près de la tour de Pasturel : la maison d’Ineyres devient propriété de l’apothicaire Grand, puis fabrique de dentelles (Picard puis Breul). La façade est de style Louis XIV : bandeaux, corniche, porte avec fronton, toit à trois pans. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

La rue du Bourg qui rejoint, depuis la rue Sainte-Marie,  la place Bardon.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

« Place Bardon avec sa fontaine du XVIIème ou du XVIIIème siècle. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Place Bardon « La Maison Breure possède une façade du XVIIIème siècle, caractérisée par des oeils-de-bœuf au dernier étage. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

Place Bardon «L’hôtel Sanhard de Sasselange appartenait à une grande famille d’officiers qui descendrait des comtes souverains du Vivarais. Jean de Sanhard, installé à Craponne en 1714, fut général de Louis XV et son petit-fils Jean-François-Régis premier page de Louis XVI. La fabrique de dentelles Surrel Frères, la plus importante de la Haute-Loire, s’installa ici au milieu du XIXème siècle. Elle fournit une aube pour le pape Léon XIII et un dessus de lit pour la reine Marie-Amélie de Portugal. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(6/7)

« Façade du XVIIIème siècle avec corniche, remaniée au ciment vers 1900. »

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

______________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 13:02

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (5)

octobre 2020

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Hôtel Parrel de Reyraguet :situé dans la rue Faucon, et à l'angle de la rue de la Halle.

« La famille Parrel, seigneurs de Reyraguet, était originaire de Craponne. Elle a donné des avocats, des baillis et des religieux aux XVIIème et XVIIIème siècles.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

L’hôtel est représentatif de cette époque, avec sa bordure de terrasse sculptée et le beau portail du parc.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

La Bolène sort ici de Craponne pour se diriger vers le Forez. C’est par là que le capitaine protestant Merle entra en 1577 (les remparts étant inachevés) et emmena jusqu’à Ambert tous les hommes ne pouvant lui payer tribut. Il reste un côté de la porte de Merle (une des quatre portes de l’enceinte du XVIème siècle), baptisée ainsi en souvenir de cette funeste journée. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Ancienne mairie (1823-1913) : « Cette grande maison va bientôt retrouver son lustre avec un nouvel usage du bâtiment. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Maison de la voûte (XVIème-XVIIème siècles) :

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

« Témoin des maisons à pans de bois qui enjambaient la rue qui a gardé leur nom, cet édifice va également être restauré. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Vieille maison à échoppe :

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

« Petite maison de type médiéval, en extrémité d’îlot, qui est la plus ancienne de Craponne (XVème siècle ?).

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Elle a un étal en bois et un autre beaucoup plus ancien en pierre. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Autre vieille maison à échoppe.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Hôtel Calemard de Montjoly (ISMH)* :

* ISMH : Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

« Cette famille donna des avocats, des baillis et des maires à Craponne. L’hôtel possède trois façades de différents styles d’architecture. Place aux Fruits, la façade principale (XVIIème – XVIIIème siècles) est ajourée de grandes portes-fenêtres et couronnée d’un fronton en ''chapeau de gendarme''. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

« Les Hôtels particuliers (XVIIème et XVIIIème siècles) reprennent les proportions des ouvertures de l’époque classique : grandes baies au rez-de-chaussée et aux étages ''nobles'', petites ouvertures au dernier niveau dans un même alignement. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

Place aux Laines

« Plusieurs places et rues portent encore des noms de marchandises, attestant l’importance des marchés ainsi que leur localisation précise suivant les spécialisations. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

''Boucherie Girard''

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(5/7)

« La boucherie - charcuterie Girard, aménagée vers 1900, était l’un des plus beaux magasins de la ville. Elle est inscrite à l’ISMH, ce qui est rare pour une boucherie. L’intérieur est particulièrement intéressant : carreaux au sol et sur les murs, rosace et stucs au plafond, meubles de boucherie et présentoir en marbre. Le style du décor est caractéristique de l’Art Nouveau, courant qui s’inspirait de la nature : les végétaux forment des arabesques. Les animaux (bœufs, moutons, cochons) rappellent la vocation des lieux. »

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

______________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 12:50

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (4)

octobre 2020

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

L'ancien Hôtel Esquis

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

« Sa façade modeste abritait le restaurant le plus réputé de Craponne jusqu’à sa fermeture en 1981.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Presque en face se trouvait l’hôtel Varenne-Couderc, aujourd’hui disparu, qui jouissait également d’une solide réputation. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

L'hôtel Chevalier, autre hôtel disparu, situé sur l'avenue de la Prairie , et qui avait été transformé en magasin d'Antiquités, fermé lui-aussi.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

L'autre façade de cet hôtel Chevalier, située sur la placette formée par la rue du Matras et celle de la Friperie.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Place du Marchedial :

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

« A la fin du XVIIIème siècle, cette vaste place a remplacé comme marché aux bestiaux le Vieux Marchedial, situé au même niveau sur la Bolène.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Une fontaine se trouve au centre de chaque place. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Sur cette place du Marchedial, la Maison de Retraite Saint-Dominique.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

S'y trouve aussi un ancien hôtel fermé mais le restaurant ''Au Grandgousier'' est en activité.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Vers le haut de la place, la Maison de Santé.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

Ce bâtiment à l'abandon, toujours sur la place du Marchedial, devait abriter la gendarmerie il y a bien longtemps.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

« Deux des tours qui dominaient les remparts et contribuaient à la défense de la ville sont restées debout, bien qu’abaissées : ==>

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

==> la tour du Marchedial (photos ci-dessus) sur la place éponyme et ==>

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

==> et la tour de Pasturel, située 500 m plus loin sur l'avenue de la Prairie. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

La tour du Marchedial est située à l'angle de la rue des Halles, à l'entrée de la place du Marchedial.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

« En 1578, Jean Pasturel, marchand, s’engage à transporter à pied d’œuvre la pierre et la terre nécessaires pour construire les remparts et la tour et faire ce travail en deux ans, de manière à occuper dix maçons à la fois, contre deux cents écus d’or sol, l’herbe de la Prade de Bouchard pour nourrir ses bœufs pendant les travaux... et être exempté de toute imposition pendant deux ans. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(4/7)

La tour Pasturel et à droite l'ancien collège privé.

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

______________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 12:45

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (3)

octobre 2020

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

L'Hôtel de ville , vu depuis la place Ronde.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

La Mairie vue depuis le boulevard Félix Allard.

Bâtiment construit par M. Félix Allard pour la ville de Craponne, il date de 1913.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« Son architecture obéit à un mélange de styles roman et renaissance, très en vogue au début du XXème siècle : subdivision des ouvertures par des colonnes, registres différents à chaque étage. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

«La flèche faisant office de beffroi, ==>

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

==> située juste au-dessus du hall d’entrée, elle laisse deviner une inspiration flamande et le décor de frises, de bandeaux et d’entablements une architecture classique.

Cette œuvre est le fruit de la collaboration de l’architecte Félix Houssin et du sculpteur Chiquet. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« L’Hôtel de Ville abritait les locaux des Postes et Télégraphes et ==>

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

==> et de la Justice de paix, encore annoncés sur la façade.

La Justice de paix traitait essentiellement les différends mineurs (on assignait pour une borne de limite déplacée, un arbre abattu par le voisin...). Créée par une loi d’août 1790 pour remplacer la justice seigneuriale, elle a maintenant disparu. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)
famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

La Chapelle Saint-Joseph.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« Le couvent de Saint-Joseph, fondé en 1720, est encore aujourd’hui une école. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« A noter la porte principale de la chapelle et son encadrement de pierres sculptées, ainsi que la grille la surmontant : ce style « rococo » s’est épanoui en France sous le règne de Louis XV. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« La façade a été surélevée au XIXème siècle. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Le Faubourg Constant

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« Vers 1900, Craponne comptait une centaine de fabricants ou marchands de dentelle et une centaine de cafés.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Une nouvelle répartition des emplacements commerciaux spécialisés par produit se mit en place : les tissus et l’habillement furent rassemblés au faubourg Constant, dont la largeur permettait l’étalage des marchandises.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

La vocation du faubourg était de permettre au ''tout Craponne'' de commercer et d'y paraître.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Les façades des immeubles portent des ornementations architecturales, signes extérieurs de réussite : sculptures, céramiques colorées, balcons en fer forgé...

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Elles sont ordonnancées suivant une hiérarchie des ouvertures. Chaque bâtiment comporte 3 niveaux.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Le n°15 est très caractéristique : les moulures encadrant les ouvertures, les figures allégoriques les surmontant, les dessins détaillés et savants des garde-corps en fer forgé des balcons, nous laissent deviner la volonté de paraître et d’embellir Craponne.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

La façade du n°13, plus sobre, comporte néanmoins des mosaïques en partie supérieure des ouvertures. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)
famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

« Héritage de la Révolution, l’arbre de la liberté symbolisait la fin de l’Ancien Régime. Il a été plusieurs fois arraché puis replanté. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Actuellement il est planté derrière la fontaine sur le faubourg Constant

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(3/7)

Arbre et fontaine étaient précédemment situés au croisement de la route de la Chaise-Dieu et du Faubourg Constant.

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

_____________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 12:33

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (2)

octobre 2020

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

La Place Croix de Mission

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« La croix témoigne d’une mission prêchée par des prêtres lyonnais en 1824 pour raviver la foi après les événements révolutionnaires. »

 

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

Chapelle des Pénitents :

« Outre les murailles et les hautes tours, il fallait à la foi des habitants une protection spirituelle : une couronne de chapelles,« fortifications religieuses, bastions sans menace... ». Fondée avant 1594, la confrérie des Pénitents blancs de Craponne était l’une des plus anciennes et des plus nombreuses du Velay : ses membres, des hommes et des femmes, participaient aux fêtes religieuses en rappelant la Passion du Christ, assistaient les malades et les condamnés. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Devenue trop petite, la chapelle fut reconstruite de 1775 à 1782.

Confisquée en 1792, elle fut transformée en atelier de salpêtre. Rachetée par le curé en 1805, elle abrita à nouveau la confrérie qui cessa son activité en 1905. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

Elle a aujourd’hui un usage scolaire et culturel.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« L’édifice se place dans la mouvance de la fin de l’architecture baroque française.

Œuvre de Jean Barthélémy et Antoine Ardail, maîtres maçons de la Chaise-Dieu, la façade affirme le goût du siècle des Lumières pour la surcharge du décor afin de donner l’illusion du gigantisme. Avec son fronton emprunté au décor gréco-romain, elle annonce le néo-classicisme. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

La maison Thévenon sur la place Croix de Mission.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Son architecture suit l’inspiration « haussmannienne » des villes du XIXème siècle : les deux façades font appel à des artifices symboliques. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

La façade située dans la rue Sain-Roch

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Les lucarnes, frontons surmontant les ouvertures, possèdent la curiosité d’être aveugles. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Sur la façade, un imposant caducée (baguette enlacée d’un serpent, attribut de Mercure et emblème des professions médicales) symbolise la descendance exceptionnelle de Nicolas Thévenon, diplômé en 1754 : une lignée ininterrompue de médecins, dont plusieurs furent maires de Craponne. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)
famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

Eglise Saint-Caprais (ISMH)* :

* ISMH : Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« De style gothique languedocien, elle fut construite au début du XVIème siècle et fut agrandie aux XVIIème et XVIIIème siècles en raison de l’essor démographique (chapelles latérales, dernière travée, sobre façade et porte principale datée de 1780). »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)
famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

La toiture en ardoises et la flèche datent du XIXème siècle.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

Le porche d'entrée est datée de 1780.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

« L'intérieur de l'église et la chaire, œuvre remarquable de Gabriel Samuel, sculpteur du Puy (1735). »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

L'entrée latérale côté place Croix de Mission.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

L'église vue depuis la place Croix de Mission.

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

L'église vue depuis la maison Thévenon

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(2/7)

Détail du clocher : têtes sculptées

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

_____________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 12:16

 

 

 

 

 

Les MacManouche :

balade dans Craponne-sur-Arzon (1)

octobre 2020

« Craponne apparaît dans les textes vers 990 (étymologie préindo-européenne : l’eau du rocher, de crap le rocher, et onna l’eau qui sourd). Des sources jaillissaient autrefois des rochers dominant la ville au nord-est. Lors de la construction de la voie ferrée, le talus a bouleversé le terrain et détourné les sources.

Le plateau de Craponne a toujours été un lieu de passage très fréquenté :

Deux chemins très anciens s’y croisent : La Bolène et le chemin de la Rodde, complétés ensuite par une étonnante étoile routière. La Bolène, voie charretière entre le Puy et la plaine du Forez, fut également empruntée par les pèlerins se rendant de Cluny au Puy et à Saint-Jacques de Compostelle. Le chemin de la Rodde poursuivait droit au nord, vers les monts du Forez. Issus de pistes néolithiques, ils reliaient les villages en suivant les points hauts du relief. Ils étaient bordés de sources et de lieux cultuels. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

La place du For , lieu d’échanges :

« Ces chemins permettaient d’accéder aux rendez-vous marchands. A l’époque gauloise, des ''magos'' (= grandes foires), avaient lieu aux frontières entre peuplades. Le centre des échanges de Craponne s’est établi au principal carrefour des chemins anciens : la place du For (de forum, « lieu de rencontre »). »

« Capture commerciale :

Au Moyen Age, un magos semble s’être déplacé de Pontempeyrat à Craponne Ce phénomène de capture commerciale était fréquent : la voie romaine allant de Lyon à Toulouse, passant deux kilomètres à l’est de Craponne, était destinée à l’origine aux troupes et aux courriers impériaux en évitant les crêtes et les bourgs. En n’entretenant plus le Chemin de César, les Craponnais auraient contraint les muletiers et les pèlerins à faire le détour par leur ville. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

La tour-porte dite « le Donjon »

« Moyen Age, la ville se développe au pied du castrum appartenant à l’une des plus anciennes familles du Velay : les Beaumont. Elle se fortifie, englobant notamment la place du For. Après 1450, une deuxième enceinte est construite autour de la ville qui s’est étendue le long de la Bolène. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Alors que les guerres de religion font rage, le gouverneur SaintVidal ordonne la démolition des anciens châteaux inhabités qui pouvaient servir d’asile aux ennemis et aux malfaiteurs : en 1576, le château de Craponne est rasé, la tour-porte dite « le donjon » restant le seul témoignage de son existence.

L’année suivante, la ville est ravagée par les protestants placés sous le commandement du Capitaine Merle. Les murailles sont enfin terminées en 1586. A la fin des guerres de religion, les remparts deviennent inutiles. A l’étroit dans la ville close, la population obtient des Polignac l’autorisation de bâtir contre la muraille et d’y ouvrir portes et fenêtres.

En 1769, les remparts subsistants sont démolis, à l’exception des tours de Pasturel et du Marchedial. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, cette tour-porte (XIIème et XIIIème siècles) est le seul vestige du château détruit en 1576. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Elle relia ensuite la ville à l’église et au cimetière. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

Passage en berceau, recto et verso

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Au-dessus du passage en berceau, deux salles voûtées superposées ont fait office de prison. Le marquis de Surville, chef royaliste arrêté en 1798, y passa une nuit avant d’être fusillé au Puy.

Au XVIIème siècle, la communauté de Craponne a installé au sommet du donjon une horloge avec un cadran sur chaque face et une cloche pour sonner les heures. »

 

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Voici l’ancienne basse-cour du château, au cœur de la première enceinte fortifiée de la ville. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« Établie au carrefour de deux chemins, la place du For est le premier quartier commerçant de Craponne. Ici se vendaient volailles, œufs et beurre.

Le petit marché couvert abrite aujourd’hui l’office de tourisme. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

« La fontaine monumentale date du XVIIIème siècle. »

famille macmanouche.com :" (11ème) Article «hors périple» "(1/7)

SOURCE :

http://static.apidae-tourisme.com/filestore/objets-touristiques/documents/227/215/3725283.pdf

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''11ème Hors périple''

______________________________________________________________

«Mieux vaut perdre un peu d'argent qu'un peu d'amitié.»

Proverbe maltais

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 14:57

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée Picasso

17 octobre 2020

Suite de la visite du Musée Picasso à Antibes avec des œuvres d'autres artistes

Serpent –  (1972) Polyester polychrome -  Niki de Saint Phalle

Serpent – (1972) Polyester polychrome - Niki de Saint Phalle

Violon et étui sur béton – (1979) – 2x1/2 = 1 – Arman

Violon et étui sur béton – (1979) – 2x1/2 = 1 – Arman

Le Tableau (avec grand voilier blanc) – (1989) – Technique mixte sur toile – Jean Le Gac

Le Tableau (avec grand voilier blanc) – (1989) – Technique mixte sur toile – Jean Le Gac

Le Centaure - Hommage à Picasso – (1983) – Sculpture – Bronze, plâtre, matériaux divers et socle en fer - César

Le Centaure - Hommage à Picasso – (1983) – Sculpture – Bronze, plâtre, matériaux divers et socle en fer - César

« Moby Dyck » - (1990) – Technique mixte sur papier – Henri Bassmadjian

« Moby Dyck » - (1990) – Technique mixte sur papier – Henri Bassmadjian

Composition à l'aloès N°1 -  (1935) -  Huile sur toile – Fernand Léger

Composition à l'aloès N°1 - (1935) - Huile sur toile – Fernand Léger

A ma jolie.  Hommage à Picasso – (1982) – Bronze, double platine - ArmanA ma jolie.  Hommage à Picasso – (1982) – Bronze, double platine - Arman

A ma jolie. Hommage à Picasso – (1982) – Bronze, double platine - Arman

La Vierge folle – (1946) – Bronze, patine brune – Germaine Richier

La Vierge folle – (1946) – Bronze, patine brune – Germaine Richier

Le Grain -  (1955)  -  Bronze, patine brune - Germaine Richier

Le Grain - (1955) - Bronze, patine brune - Germaine Richier

La Forêt – (1946) -  Bronze, patine brune - Germaine Richier

La Forêt – (1946) - Bronze, patine brune - Germaine Richier

famille macmanouche.com :" (10ème) Article «hors périple» "( 2/2)

Au pied du musée Picasso d’Antibes«La Colonne à la mer» haute de 8m60 - Sculpture de Bernard Pagès . Commande de la ville de #Paris pour le Bicentenaire de la Révolution, elle s’intègre à la Promenade des Arts sur les remparts. #CotedAzurFrance

SOURCE :

https://www.antibesjuanlespins.com/decouvrir/les-incontournables/le-musee-picasso

____________________________________________________________________________

A bientôt , peut-être , pour un autre article ''hors périple''.

________________________________________________________________

« Avec ton voisin, ne parle ni de ta femme ni de la sienne.»

Raymond Lulle

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 13:32

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée Picasso

17 octobre 2020

Comme nous sommes toujours à Antibes, on en profite pour visiter le musée Picasso.

famille macmanouche.com :" (10ème) Article «hors périple» "(1/2)

Visite du Musée Picasso à Antibes

1ère partie - Quelques œuvres de Pablo Picasso :

Femme assise - (Paris,1920) - Huile sur toile

Femme assise - (Paris,1920) - Huile sur toile

L'étreinte – (Mougins , 1970) -Huile sur toile

L'étreinte – (Mougins , 1970) -Huile sur toile

Femme assise devant la fenêtre (Le Tremblay-sur-Maudre, 1937) - Huile et pastel sur toile

Femme assise devant la fenêtre (Le Tremblay-sur-Maudre, 1937) - Huile et pastel sur toile

Autoportrait - Huile sur toile – (Paris,1906)

Autoportrait - Huile sur toile – (Paris,1906)

La chèvre – (1946) – Peinture oléorésineuse, fusain et graphite sur contreplaqué

La chèvre – (1946) – Peinture oléorésineuse, fusain et graphite sur contreplaqué

La joie de vivre - (1946) – Peinture oléorésineuse et fusain sur fibrociment

La joie de vivre - (1946) – Peinture oléorésineuse et fusain sur fibrociment

Le Gobeur d'oursins – (1946) – Peinture oléorésineuse et fusain  sur toile réutilisée

Le Gobeur d'oursins – (1946) – Peinture oléorésineuse et fusain sur toile réutilisée

Nature morte à la bouteille, à la sole et à l'aiguière – (1946) - Peinture oléorésineuse et graphite sur fibrociment

Nature morte à la bouteille, à la sole et à l'aiguière – (1946) - Peinture oléorésineuse et graphite sur fibrociment

Satyre, faune et centaure au strident – (1946) - Peinture oléorésineuse et fusain sur fibrociment (trois panneaux) Satyre, faune et centaure au strident – (1946) - Peinture oléorésineuse et fusain sur fibrociment (trois panneaux)

Satyre, faune et centaure au strident – (1946) - Peinture oléorésineuse et fusain sur fibrociment (trois panneaux)

famille macmanouche.com :" (10ème) Article «hors périple» "(1/2)
Tête de faune gris – (1946) – Huile et graphite sur vélin d'Arches

Tête de faune gris – (1946) – Huile et graphite sur vélin d'Arches

Tête de faune chevelu – (1946) -Aquarelle et encre de Chine sur vélin d'Arches

Tête de faune chevelu – (1946) -Aquarelle et encre de Chine sur vélin d'Arches

Pêcheur assis à la casquette – (1946) - Peinture oléorésineuse sur contreplaqué

Pêcheur assis à la casquette – (1946) - Peinture oléorésineuse sur contreplaqué

Nature morte à la pastèque – (1946) -  Peinture oléorésineuse sur contreplaqué

Nature morte à la pastèque – (1946) - Peinture oléorésineuse sur contreplaqué

Nu couché au lit blanc – (1946) -  Peinture oléorésineuse sur fibrociment

Nu couché au lit blanc – (1946) - Peinture oléorésineuse sur fibrociment

Buste d'homme au chapeau – (1972) -   Huile et graphite sur toile

Buste d'homme au chapeau – (1972) - Huile et graphite sur toile

Ulysse et les sirènes -(1947) - Peinture oléorésineuse et graphite sur fibrociment (trois panneaux)

Ulysse et les sirènes -(1947) - Peinture oléorésineuse et graphite sur fibrociment (trois panneaux)

famille macmanouche.com :" (10ème) Article «hors périple» "(1/2)
Femme dans un fauteuil – (1947) – Huile sur toile

Femme dans un fauteuil – (1947) – Huile sur toile

Mère et enfants jouant – (1951) -  Huile sur contreplaqué

Mère et enfants jouant – (1951) - Huile sur contreplaqué

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''10 ème Hors périple''

______________________________________________________________

« Avec ton voisin, ne parle ni de ta femme ni de la sienne.»

Raymond Lulle

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 17:15

 

 

 

 

Les MacManouche Tour du Cap-Ferrat (fin)

10 octobre 2020

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Dernière vue sur la Pointe des Sans-Culottes.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Nous arrivons à la Pointe Malalongue et, au-dessus, le phare.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Classé au titre des Monuments Historiques depuis 2012, le phare a été construit en 1732. Il était destiné à remplacer l’ancienne tour à feu du XVIème siècle. Détruit en 1944, il fut reconstruit sous sa forme actuelle après la guerre. »

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le phare et les vestiges d'un ancien blockhaus.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Nous voici sur le versant Est de la presqu’île.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Un dernier coup d’œil au phare et nous continuons la balade.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Sur ce versant, le sentier passe presque au ras de la mer.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Maisons surplombant le chemin.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Le sentier se termine sur le chemin de la Carrière ainsi nommé à cause d’une ancienne carrière d’où furent extraites les pierres qui servirent pour la construction du port de Monaco. »

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Face à nous, la Pointe du Colombier.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Au loin le viaduc de la Moyenne Corniche.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le viaduc et le village d' Èze sur son piton rocheux.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Bâtiment à l'abandon qui sert de support pour les tags !

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(3/3)

Rocher-poisson ou poisson-rocher !

La tour du Cap Ferrat (5km) est terminé et maintenant nous avons encore 1,5 km pour retourner à la voiture par les rues de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Et retour à Antibes...

____________________________________________________________________________

A bientôt , peut-être , pour un autre article ''hors périple''.

____________________________________________________________________

« Avec ton voisin, ne parle ni de ta femme ni de la sienne.»

Raymond Lulle

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 13:51

 

 

 

 

 

Les MacManouche : suite du tour du Cap Ferrat

10 octobre 2020

Après petite pause, on continue la balade du tour du Cap Ferrat.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

On est entre la pointe Pilone et la pointe Moulalier.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

On a passé la pointe Moulalier et l'on arrive dans la partie des criques.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Sur ce versant ouest de la presqu’île, les criques se succèdent.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Voilier au mouillage à proximité d'une crique.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Toujours le voilier et, au loin, Villefranche-sur-Mer.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Plante grasse : agave ou aloé ? Difficile à dire étant donné la ressemblance entre ces deux types de plantes

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

La crique de la pointe Pilone est un terrain de jeux pour les funambules.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Un funambule s'appareille pour traverser la crique.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Le funambule est masqué (pas pour la Covid-19) mais pour rendre plus difficile sa traversée !

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Il chute plusieurs fois mais, retenu par son élastique de sécurité, il arrive à remonter sur le fil. Mais comme ça devient long, on continue notre balade et on ne saura pas s'il a réussi à traverser.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Les criques se succèdent.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Sur le panneau au départ de la balade, on pouvait lire ''sentier déconseillé aux personnes sujettes au vertige'', et il s'est avéré que certains passages étaient (un peu) vertigineux !

 

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Au loin , dans le flou, la côte depuis les Marina de Villeneuve-Loubet jusqu'au Fort-Carré d'Antibes.

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Nous passons sous le sémaphore du Cap Ferrat.

« Le sémaphore fut construit en 1862 par décision de Napoléon III. Appartenant à la Marine Nationale ses missions actuelles comprennent la régulation du trafic maritime, mais également la surveillance des départs d'incendie sur la côte. Il culmine à 143 m d’altitude. »

famille macmanouche.com :" (9ème) Article «hors périple» "(2/3)

Encore une petite pause avant d’atteindre la pointe Malalongue et son phare ...

SOURCE :

https://www.saintjeancapferrat-tourisme.fr/decouvrir-saint-jean-cap-ferrat/patrimoine/

__________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''9ème Hors périple''

______________________________________________________________

« Avec ton voisin, ne parle ni de ta femme ni de la sienne.»

Raymond Lulle

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : MacManouche.com
  • : voyages en camping-car à travers la France
  • Contact

Auteur Du Blog :

  • MacManouche.com

Rechercher

Les Articles Par Thèmes