26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 19:51

 

 

 

 

De La Magdelaine-sur-Tarn à Bioule, en passant par Montauban

Périple du 19 février  2018 au  13 mars   2018

8ème jour : lundi 26 février 2018

Vers 11h30, on démarre pour faire une première halte pour le repas sur le parking du S.U. de Négrepelisse (82800).

Déjeuner terminé, nous prenons la route pour Montauban (82000).

Nous comptions visiter Montauban, malheureusement le stationnement pose trop de problème, on ne fera pas d'arrêt dans cette ville.

Une fois sortis de Montauban, nous nous dirigeons vers Bioule (82800) qui sera notre halte de la nuit.

(clic sur les photos pour les agrandir)

Une fois garés, petite balade jusqu'à la rivière : l'Aveyron.

Une fois garés, petite balade jusqu'à la rivière : l'Aveyron.

Le pont-routier enjambant l'Aveyron.

Le pont-routier enjambant l'Aveyron.

L'aire est minuscule mais on s'en contentera pour cette nuit.

____________________________________________________________________________

Coordonnées de cette aire de Bioule (44° 5’ 21,8” E 1° 32’ 9.7”)  Borne en hors gel 

___________________________________________________________________________

De Bioule à Padirac, en passant par Labastide-Marnhac et Thégra

Périple du 19 février  2018 au  13 mars   2018

9ème jour : mardi 27 février 2018

Avant de repartir, on fait un petit tour du village de Bioule.

(clic sur les photos pour les agrandir)

Pas grand-chose à voir, juste la Mairie ==>

Pas grand-chose à voir, juste la Mairie ==>

== > l'église

== > l'église

famille macmanouche.com :"68ème sortie (8/24)"
==> et le temple protestant, avec au-dessus de la porte une bible en relief portant  l'inscription ''Sainte Bible''.

==> et le temple protestant, avec au-dessus de la porte une bible en relief portant l'inscription ''Sainte Bible''.

A midi, on fait la pause déjeuner sur l'aire de Labastide-Marnhac (46090), où nous avions déjà fait une halte en juin 2016.

Pendant le repas, un oiseau est venu picorer aux abords de notre véhicule.

Pendant le repas, un oiseau est venu picorer aux abords de notre véhicule.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (8/24)"

Notre itinéraire nous fait passer par le village de Thégra (46500)

Le seul endroit pour se garer c'est devant cette maison.

Le seul endroit pour se garer c'est devant cette maison.

Et le château est fermé et pas bien photographiable de dehors !

Et le château est fermé et pas bien photographiable de dehors !

Donc on ne s'attarde pas et on continue notre chemin.

On pensait aller jusqu'à Carennac (46110), mais à la sortie du village de Padirac (46500), on découvre une aire toute fraîchement construite et on décide d'y passer la nuit.

Jaïka est impatiente d'aller gambader !

Jaïka est impatiente d'aller gambader !

L'aire est vaste et tout fonctionne en cette saison.

L'aire est vaste et tout fonctionne en cette saison.

La borne (CB) distribue des jetons : 2€ pour 10mn d'eau ou 1h d' EDF)

Après avoir regardé le télé, on a voulu rabattre la parabole : pas moyen, elle est bloquée par le gel. MacManouche sort l'échelle du camping-car et il couvre la parabole et on verra demain matin si on peut la décoincer.

On sera seuls cette nuit.

____________________________________________________________________________

Coordonnées de cette aire de Padirac (44° 50’ 46” E 1° 44’ 58”)

___________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 68 ème périple

____________________________________________________________________________

«A l'école, ils nous apprennent le passé simple, ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué.»

Anonyme

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 17:54

 

 

 

Ce 68ème périple devrait normalement nous mener sur les bords de la Méditerranée, du côté de Sète, puis ensuite dans le Périgord.

De Craponne à Séverac-le-Château

Périple du 19 février  2018 au  13 mars   2018

1er jour : lundi 19 février 2018

Ce matin, avant notre départ, le givre était au rendez-vous.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"

Départ à 13h30

Première étape à Séverac-le-Château (12150 Séverac d'Aveyron)

Demain, visite du village...

____________________________________________________________________________

Coordonnées de cette aire de Séverac-le-Château : (44° 19’ 26.4” E 3° 3’ 27.9”) 

____________________________________________________________________________

De Séverac-d'Aveyron à Aigues-Mortes

Périple du 19 février  2018 au  13 mars   2018

2ème jour : mardi 20 février 2018

Ce matin, le temps est pluvieux, alors nous en profitons pour regarder les J.O. de Pyeongchang.

En fin de matinée, on décide d'aller visiter, malgré une pluie fine, le village médiéval de Séverac et son château.

(clic sur les photos pour les agrandir)

Le château n'est pas très loin (''à vol d'oiseau''), mais ça grimpe pour arriver au sommet de la butte ==>

Le château n'est pas très loin (''à vol d'oiseau''), mais ça grimpe pour arriver au sommet de la butte ==>

==> butte qui culmine à 817m d'altitude, soit pour nous une montée de 150m !

==> butte qui culmine à 817m d'altitude, soit pour nous une montée de 150m !

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
Voici l'entrée de l'enceinte fortifiée où l'on aperçoit la partie de l'ancien fort médiéval transformé en un palais résidentiel de style Renaissance (actuelle façade Sud., en ruines).

Voici l'entrée de l'enceinte fortifiée où l'on aperçoit la partie de l'ancien fort médiéval transformé en un palais résidentiel de style Renaissance (actuelle façade Sud., en ruines).

Après avoir longé la façade Sud, on arrive à l'entrée du château.

Après avoir longé la façade Sud, on arrive à l'entrée du château.

L'intérieur  de l'enceinte fortifiée avec la tour de guet.

L'intérieur de l'enceinte fortifiée avec la tour de guet.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
Vue remarquable et imprenable sur la vallée de l'Aveyron.

Vue remarquable et imprenable sur la vallée de l'Aveyron.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
Vestiges du château .

Vestiges du château .

Une autre tour de guet d'où ==>

Une autre tour de guet d'où ==>

==> d'où l'on peut apercevoir, au loin, la chapelle ''Notre-Dame-de-Lorette''.

==> d'où l'on peut apercevoir, au loin, la chapelle ''Notre-Dame-de-Lorette''.

On quitte l'enceinte du château puis ==>

On quitte l'enceinte du château puis ==>

==> puis nous ressortons de l'enceinte fortifiée pour la visite de la cité médiévale.

==> puis nous ressortons de l'enceinte fortifiée pour la visite de la cité médiévale.

Au cours de notre descente, vue sur le clocher.

Au cours de notre descente, vue sur le clocher.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
Vue d'ensemble sur les toits de Séverac

Vue d'ensemble sur les toits de Séverac

On passe devant la ''Maison de Jeanne'' qui est réputée pour être l'une des plus anciennes maisons du département de l'Aveyron. (XIIIe ou du XIVe siècle)

On passe devant la ''Maison de Jeanne'' qui est réputée pour être l'une des plus anciennes maisons du département de l'Aveyron. (XIIIe ou du XIVe siècle)

On peut remarquer  les murs à colombages, les encorbellements aux deux niveaux et les petites ouvertures.

On peut remarquer les murs à colombages, les encorbellements aux deux niveaux et les petites ouvertures.

On emprunte le passage du couvent  pour ==>

On emprunte le passage du couvent pour ==>

==> pour arriver devant l'ancien couvent.

==> pour arriver devant l'ancien couvent.

famille macmanouche.com :"68ème sortie (1/24)"
Ancienne boutique ou échoppe  avec sa devanture caractéristique et murs à colombages.

Ancienne boutique ou échoppe avec sa devanture caractéristique et murs à colombages.

Passage sous une maison.

Passage sous une maison.

Un peu  plus loin, au détour d'une ruelle, belle maison et le château qui veille sur la cité

Un peu plus loin, au détour d'une ruelle, belle maison et le château qui veille sur la cité

La fontaine romane.

La fontaine romane.

Maisons bourgeoises typiques.     (diaporama de 5 photos)
Maisons bourgeoises typiques.     (diaporama de 5 photos)
Maisons bourgeoises typiques.     (diaporama de 5 photos)
Maisons bourgeoises typiques.     (diaporama de 5 photos)
Maisons bourgeoises typiques.     (diaporama de 5 photos)

Maisons bourgeoises typiques. (diaporama de 5 photos)

Quelques portes, dont une d'une ancienne échoppe. (clic sur les photos pour les agrandir)Quelques portes, dont une d'une ancienne échoppe. (clic sur les photos pour les agrandir)Quelques portes, dont une d'une ancienne échoppe. (clic sur les photos pour les agrandir)

Quelques portes, dont une d'une ancienne échoppe. (clic sur les photos pour les agrandir)

La maison des Consuls.    (clic sur les photos pour les agrandir)La maison des Consuls.    (clic sur les photos pour les agrandir)

La maison des Consuls. (clic sur les photos pour les agrandir)

Toujours la maison des Consuls.    (clic sur les photos pour les agrandir)Toujours la maison des Consuls.    (clic sur les photos pour les agrandir)

Toujours la maison des Consuls. (clic sur les photos pour les agrandir)

La ruelle Saint-Éloi.

La ruelle Saint-Éloi.

Portes de la cité

La Porte du Latazou

La Porte du Latazou

Toujours la  Porte du Latazou

Toujours la Porte du Latazou

La Porte du Peyrou.

La Porte du Peyrou.

Malgré la petite grimpette et un peu de pluie fine, on ne regrette pas cette visite de Séverac.

Nous reprenons la route pour Aigues-Mortes (30200)

Nous nous installons sur l'aire naturelle (à 3km d' Aigues-Mortes) au bord du canal du Rhône à Sète.

Nous nous installons sur l'aire naturelle (à 3km d' Aigues-Mortes) au bord du canal du Rhône à Sète.

Nous serons seuls cette nuit. Demain, visite d'Aigues-Mortes...

____________________________________________________________________________

Coordonnées de cette aire naturelle proche d'Aigues-Mortes : (43° 35’ 13.9” E 4° 12’ 34.5”) 

___________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 68 ème périple

____________________________________________________________________________

«Je n'ai pas parlé à ma belle-mère depuis 18 mois. Je n'aime pas l'interrompre.»

Ken Dodd (humoriste britannique)

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 17:17

 

 

 

 

Mardi, visite des villages de Boussac et de Huriel puis retour à la maison...

De Le Grand-Pressigny à Boussac, en passant par Saint-Gaultier et La Châtre

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

14ème jour : lundi 29 janvier 2018

Aujourd'hui, on va rouler un peu plus que les autres jours.

A midi, on fait la pause déjeuner à Saint-Gaultier (36800)

Ensuite, on s'arrête au S.U de La Châtre (36400) pour quelques provisions.

La Châtre nous connaissons pour y être allés en septembre 2014 (clic ICI pour voir ou revoir l'article) http://www.macmanouche.com/article-famille-macmanouche-com-23eme-sortie-4-124579867.html

Nous arrivons en fin d'après-midi à l'aire de Boussac (23600) où nous y avons fait halte il a 6 jous (le mercredi 24 janvier)

Donc, deuxième nuit à Boussac et … toujours que nous...

__________________________________________________________________________

De Boussac à Saint-Éloy-les-Mines, en passant par Huriel

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

15ème jour : mardi 30 janvier 2018

Ce matin, visite du village de Boussac. 

(clic sur les photos pour les agrandir)

On déplace le camping-car pour le garer sur l'aire des services, très proche du centre du bourg.

On déplace le camping-car pour le garer sur l'aire des services, très proche du centre du bourg.

La Mairie de Boussac.

La Mairie de Boussac.

Puits et maison à tourelle, rue de la cure.

Puits et maison à tourelle, rue de la cure.

La maison à tourelle et une vieille porte.

La maison à tourelle et une vieille porte.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (14/14)"
Les façades et la toiture de cette maison sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques depuis le 22 décembre 1986.

Les façades et la toiture de cette maison sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques depuis le 22 décembre 1986.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (14/14)"
Côté jardin, le château (fermé en cette saison).
Côté jardin, le château (fermé en cette saison).

Côté jardin, le château (fermé en cette saison).

L'église Sainte-Anne, édifiée au 13ème siècle,  était, selon toute vraisemblance, la chapelle du château.

L'église Sainte-Anne, édifiée au 13ème siècle, était, selon toute vraisemblance, la chapelle du château.

Maisons avec tourelleMaisons avec tourelle

Maisons avec tourelle

Autres maisons ayant retenu notre attention.  Autres maisons ayant retenu notre attention.

Autres maisons ayant retenu notre attention.

Façade originale !

Façade originale !

Une ancienne devanture.

Une ancienne devanture.

Le bâtiment de la ''Caisse d'Épargne''.

Le bâtiment de la ''Caisse d'Épargne''.

« Le bâtiment des Bains-Douches, œuvre de l'architecte M. REYNAUD, a été achevé en 1935 pour répondre aux carences locales en matière d'hygiène. »

« Le bâtiment des Bains-Douches, œuvre de l'architecte M. REYNAUD, a été achevé en 1935 pour répondre aux carences locales en matière d'hygiène. »

Après avoir regagné notre autocaravane, on va se garer sous le château.

«Le château de Boussac est probablement né, vers le 10ème ou le 11ème  siècle, à partir d’une tour de guet en bois qui commandait le passage d’antiques voies romaines menant  à Tullum ( Toul-Sainte-Croix ).»

«Le château de Boussac est probablement né, vers le 10ème ou le 11ème  siècle, à partir d’une tour de guet en bois qui commandait le passage d’antiques voies romaines menant  à Tullum ( Toul-Sainte-Croix ).»

«En 1965, le Département vendit le château à des particuliers, Monsieur et Madame  Blondeau qui, immédiatement, entreprirent de le restaurer et après, plus d’un demi-siècle d’efforts incessants et soutenus, en firent le fleuron du patrimoine creusois.»

«En 1965, le Département vendit le château à des particuliers, Monsieur et Madame  Blondeau qui, immédiatement, entreprirent de le restaurer et après, plus d’un demi-siècle d’efforts incessants et soutenus, en firent le fleuron du patrimoine creusois.»

Maintenant, nous repartons sur le long ruban noir jusqu'à Huriel (03380)

On approche de Huriel dont on aperçoit le fameux ''Donjon de la Toque'' qui domine le village.

On approche de Huriel dont on aperçoit le fameux ''Donjon de la Toque'' qui domine le village.

On se gare sur le petit parking de la gare et, après le repas, on part visiter le bourg.

Pas très loin de la gare, sur le rond point du Collège George Sand, cette main gigantesque : ''Sculpture symbole Huriel Village d'art''.

Pas très loin de la gare, sur le rond point du Collège George Sand, cette main gigantesque : ''Sculpture symbole Huriel Village d'art''.

Nous arrivons ensuite sur la place de la Toque  ==>

Nous arrivons ensuite sur la place de la Toque ==>

==> place sur laquelle s'élève le  ''Donjon de la Toque'' ==>

==> place sur laquelle s'élève le ''Donjon de la Toque'' ==>

==> donjon plus connu sous le nom populaire de ''la Toque'', ==>

==> donjon plus connu sous le nom populaire de ''la Toque'', ==>

==> ceci en raison de son ancienne toiture qui était en forme de toque pointue.

==> ceci en raison de son ancienne toiture qui était en forme de toque pointue.

Le donjon d’Huriel (haut d'environ 30mètres) est un des rares donjons quadrangulaires français du début du XIIème siècle encore visibles aujourd’hui.

Le donjon d’Huriel (haut d'environ 30mètres) est un des rares donjons quadrangulaires français du début du XIIème siècle encore visibles aujourd’hui.

Le donjon et ses deux tourelles rondes.

Le donjon et ses deux tourelles rondes.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (14/14)"
''La Tour Tronquée'' : cette tour autrefois tronquée et à moitié détruite, a été restaurée récemment.

''La Tour Tronquée'' : cette tour autrefois tronquée et à moitié détruite, a été restaurée récemment.

Un peu plus au nord du village, l'église Notre-Dame d’Huriel.

« Édifice roman, datant du début du XIIème siècle, contemporaine du Donjon de la Toque, l’église Notre Dame est construite dans le même granit. »

« Édifice roman, datant du début du XIIème siècle, contemporaine du Donjon de la Toque, l’église Notre Dame est construite dans le même granit. »

Détail de la porte latérale.

Détail de la porte latérale.

Son porche à arcature triple, assez rare dans l’Allier.

Son porche à arcature triple, assez rare dans l’Allier.

« Des caractères auvergnats se retrouvent au niveau du clocher situé à la croisée du transept : octogonal et massif, couvert de bardeaux en bois de châtaignier, il rappelle les clochers des majeures romanes d’Auvergne (comme Saint Nectaire, Orcival, etc.). »

« Des caractères auvergnats se retrouvent au niveau du clocher situé à la croisée du transept : octogonal et massif, couvert de bardeaux en bois de châtaignier, il rappelle les clochers des majeures romanes d’Auvergne (comme Saint Nectaire, Orcival, etc.). »

Il nous faut, maintenant, repartir vers la halte du soir à Saint-Éloy-les-Mines (63700).

Demain nous rentrons à la maison...

__________________________________________________________________________

De Saint-Éloy-les-Mines à Doulioux, en passant par Thiers

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

16ème et dernier jour : mercredi 31 janvier 2018

Fin de ce 67ème périple, un peu perturbé par le mauvais temps...

____________________________________________________________________________

A bientôt pour un autre périple

_____________________________________________________________________________

«Je n'ai pas parlé à ma belle-mère depuis 18 mois. Je n'aime pas l'interrompre.»

Ken Dodd (humoriste britannique)

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 18:48

 

 

 

 

Ce matin, on va visiter le village de Le Grand-Pressigny.

Journée à Le Grand-Pressigny

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

13ème jour : dimanche 28 janvier 2018

Le temps est très maussade, mais il ne pleut pas (pour le moment), alors on va visiter le village de Le Grand-Pressigny.

« Village touristique du Sud Touraine situé à la confluence de la Claise et de l'Aigronne, le Grand-Pressigny est très anciennement connu. Au VIème siècle, Grégoire de Tours le cite sous le nom de Prisciniacus, puis il portera le nom de Précigné, Pressigny-les-Quatre-Eglises (XVème siècle), Pressigny-le-Grand (XVIème siècle) pour enfin se nommer aujourd'hui le Grand-Pressigny. »

(clic sur les photos pour les agrandir)

On passe devant l'église Saint-Gervais – Saint-Protais, ==>

On passe devant l'église Saint-Gervais – Saint-Protais, ==>

==>  édifice complexe dont la construction s'est étagée du XIIe aux XVIe siècles avec son singulier clocher dont la flèche date de 1636.

==> édifice complexe dont la construction s'est étagée du XIIe aux XVIe siècles avec son singulier clocher dont la flèche date de 1636.

Puis la Mairie, avec en arrière plan les vestiges du château.

Puis la Mairie, avec en arrière plan les vestiges du château.

L'entrée majestueuse de la Mairie !

L'entrée majestueuse de la Mairie !

Le cadran solaire (1613) d'une maison située place des Halles, donne toujours l'heure (mais pas de soleil aujourd'hui!).

Le cadran solaire (1613) d'une maison située place des Halles, donne toujours l'heure (mais pas de soleil aujourd'hui!).

Après avoir acheter du pain, on grimpe jusqu'aux vestiges du château.

« La forteresse médiévale du Grand-Pressigny est, après celle de Loches, la plus importante et la mieux conservée de la région. »

« La forteresse médiévale du Grand-Pressigny est, après celle de Loches, la plus importante et la mieux conservée de la région. »

Le donjon.

Le donjon.

L'imposant donjon, gigantesque tour carrée de 35 mètres de hauteur  ==>

L'imposant donjon, gigantesque tour carrée de 35 mètres de hauteur ==>

==> est situé du côté du plateau pour interdire l’accès du château.

==> est situé du côté du plateau pour interdire l’accès du château.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (13/14)"
Ce beau donjon rectangulaire - du début du XIIe siècle à quatre étages voûtés - s’est retrouvé partiellement détruit en quelques minutes, un matin de février 1988.

Ce beau donjon rectangulaire - du début du XIIe siècle à quatre étages voûtés - s’est retrouvé partiellement détruit en quelques minutes, un matin de février 1988.

Sur cette photo, on peut voir le spectaculaire escalier à vis !

Sur cette photo, on peut voir le spectaculaire escalier à vis !

Le château du Grand Pressigny se compose du donjon ruiné, d’un bâtiment et d’une tour Renaissance.

Le château du Grand Pressigny se compose du donjon ruiné, d’un bâtiment et d’une tour Renaissance.

La tour Renaissance.

La tour Renaissance.

La façade arrière du  logis Renaissance.

La façade arrière du logis Renaissance.

On contourne le château par la rue des remparts.

On contourne le château par la rue des remparts.

Les tours du château.

Les tours du château.

Les fossés.

Les fossés.

L'entrée du château.

L'entrée du château.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (13/14)"
Le logis renaissance abrite aujourd’hui un musée sur l’archéologie.

Le logis renaissance abrite aujourd’hui un musée sur l’archéologie.

« Cette forteresse, installée sur le rebord du plateau qui domine la Claise,  a gardé l’essentiel de sa formidable enceinte du XIVe siècle.»

« Cette forteresse, installée sur le rebord du plateau qui domine la Claise, a gardé l’essentiel de sa formidable enceinte du XIVe siècle.»

On continue notre petite promenade par la rue du Four Banal.

«Le four banal permettait aux paysans du Grand-Pressigny de cuire leur pain en payant une taxe, reversée au Seigneur, appelée la banalité. Le four banal était en activité permanente durant le Moyen Age.»

 

 

Vu de l'extérieur, le four n'attire pas l'attention !

Vu de l'extérieur, le four n'attire pas l'attention !

Le four banal, au pied du château.

Le four banal, au pied du château.

Les cheminées visibles sur les pans de murs du four et des maisons avoisinantes laissent présager l'existence d'habitations maintenant disparues.

Les cheminées visibles sur les pans de murs du four et des maisons avoisinantes laissent présager l'existence d'habitations maintenant disparues.

Une maison rénovée.

Une maison rénovée.

Détail de la fenêtre.

Détail de la fenêtre.

On laisse ensuite le centre du bourg pour rejoindre la Rue du Pontereau.

Dans cette rue, se trouve un ancien lavoir.

Dans cette rue, se trouve un ancien lavoir.

De là, on se dirige vers la sortie du village.

Sur la petite route de la Celle-Guenand, se trouve le petit hameau troglodyte baptisé les Roches ==>

Sur la petite route de la Celle-Guenand, se trouve le petit hameau troglodyte baptisé les Roches ==>

==>  comprenant des caves,   ==> ==>  comprenant des caves,   ==>

==> comprenant des caves, ==>

==> des maisons adossées au coteau avec caves ==>

==> des maisons adossées au coteau avec caves ==>

L'intérieur d'une  cave.

L'intérieur d'une cave.

Avant de regagner le camping-car, un dernier coup d’œil sur la forteresse.

Avant de regagner le camping-car, un dernier coup d’œil sur la forteresse.

Après-midi farniente car il pleut

Ce soir, deuxième nuit sur l'aire de Le Grand-Pressigny ... et toujours seuls !

___________________________________________________________________________

coordonnées de l'aire de Le Grand-Pressigny  : (46° 55’ 1.9” E 0° 48 ’23.3”)

__________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 67 ème périple

_____________________________________________________________________________

«Je n'ai pas parlé à ma belle-mère depuis 18 mois. Je n'aime pas l'interrompre.»

Ken Dodd (humoriste britannique)

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 19:51

 

 

 

 

 

Visite de Loches (3ème partie) : Le donjon de la citadelle

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

11ème jour : vendredi ( 3ème partie ) 26 janvier 2018

Dernière partie de notre visite de la citadelle de Loches : le donjon.

(clic sur les photos pour les agrandir)

famille macmanouche.com :"67ème sortie (11/14)"
Le donjon et, à droite, cachée par les branches des arbres, la tour Louis XI.

Le donjon et, à droite, cachée par les branches des arbres, la tour Louis XI.

Le donjon, l'un des plus anciens donjons de pierre, est composé d'une  ''tour maîtresse'' et d'un ''petit donjon''.

Le donjon, l'un des plus anciens donjons de pierre, est composé d'une ''tour maîtresse'' et d'un ''petit donjon''.

L'entrée du château était protégée par un pont-levis.

L'entrée du château était protégée par un pont-levis.

Après avoir franchi le pont-levis et le ''petit donjon'', on arrive dans la cour avec, à gauche, le logis du gouverneur et à droite la ''tour maîtresse''.

Après avoir franchi le pont-levis et le ''petit donjon'', on arrive dans la cour avec, à gauche, le logis du gouverneur et à droite la ''tour maîtresse''.

Le donjon, haut de 36 mètres, est élevé sur un plan quadrangulaire.   (clic sur les photos pour les agrandir)Le donjon, haut de 36 mètres, est élevé sur un plan quadrangulaire.   (clic sur les photos pour les agrandir)

Le donjon, haut de 36 mètres, est élevé sur un plan quadrangulaire. (clic sur les photos pour les agrandir)

Voici l'accès au donjon.

Voici l'accès au donjon.

La ''tour maîtresse'' comportait auparavant un toit et un chemin de ronde extérieur.  La ''tour maîtresse'' comportait auparavant un toit et un chemin de ronde extérieur.

La ''tour maîtresse'' comportait auparavant un toit et un chemin de ronde extérieur.

 Les planchers ont disparu, des structures métalliques permettent le passage des visiteurs.

Les planchers ont disparu, des structures métalliques permettent le passage des visiteurs.

Les trois niveaux de la tour et les traces des cheminées. Il ne reste plus que l'ossature de pierre. Les parties boisées (toit et planchers) ont disparu.

Les trois niveaux de la tour et les traces des cheminées. Il ne reste plus que l'ossature de pierre. Les parties boisées (toit et planchers) ont disparu.

La salle de réception au premier étage..  La salle de réception au premier étage..

La salle de réception au premier étage..

La réserve et le puits vus de la salle de réception.

La réserve et le puits vus de la salle de réception.

Pour monter au niveau défensif, c'est-à-dire au sommet du donjon, il faut gravir 160 marches...  Ouf ! Plus que quelques marches et c'est le sommet et la superbe vue !

Pour monter au niveau défensif, c'est-à-dire au sommet du donjon, il faut gravir 160 marches... Ouf ! Plus que quelques marches et c'est le sommet et la superbe vue !

Loches et la collégiale Saint-Ours.

Loches et la collégiale Saint-Ours.

Gros plan sur la collégiale.

Gros plan sur la collégiale.

Beaulieu-lès-Loches et la collégiale de la Trinité depuis le sommet du donjon.

Beaulieu-lès-Loches et la collégiale de la Trinité depuis le sommet du donjon.

A gauche la collégiale de Loches, au centre le terrain de sport et, au loin à droite,  la collégiale de la Trinité de Beaulieu-lès-Loches.

A gauche la collégiale de Loches, au centre le terrain de sport et, au loin à droite, la collégiale de la Trinité de Beaulieu-lès-Loches.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (11/14)"
Une partie des remparts.

Une partie des remparts.

Les différents étages, vus du rez-de-chaussée.

Les différents étages, vus du rez-de-chaussée.

Le rez-de-chaussée de la tour servait de réserve et de cellier avec l'ancien puits

Le rez-de-chaussée de la tour servait de réserve et de cellier avec l'ancien puits

« Le donjon de Loches : Un chef d’œuvre de l'architecture militaire du XIe siècle.

Il a été édifié par Foulques Nerra (comte d'Anjou) vers l’an mil. Haut de 36 mètres, c’est l’un des plus imposants de l’époque romane. C’est aussi l’un des mieux conservés en Europe de nos jours. Cette tour maîtresse, structure défensive et résidentielle, a connu plusieurs sièges au cours des luttes territoriales entre Capétiens et Plantagenêts (XIIè et XIIIè siècles). Château comtal puis forteresse royale, elle devient prison d’État (du XVe au XVIIIe siècle), où furent enfermés les prisonniers politiques de haut rang, puis maison d’arrêt départementale (XIXe et XXè siècles).»

Le donjon et les remparts.

Le donjon et les remparts.

Le donjon et ses 36 mètres de haut, vu  ==>

Le donjon et ses 36 mètres de haut, vu ==>

 ==>  vu de depuis le parc à l'ouest.

==> vu de depuis le parc à l'ouest.

Après cette agréable et enrichissante visite, on regagne notre camping-car.

Après cette agréable et enrichissante visite, on regagne notre camping-car.

Ce soir, on dort à Loches. Demain sera un autre jour …

___________________________________________________________________________

coordonnées de l'aire de Loches : (47° 7’ 59.8” E 1° 0’ 1”)

__________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 67 ème périple

____________________________________________________________________________

«Le progrès : trop robot pour être vrai.»

Jacques Prévert

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 15:11

 

 

 

 

 

Visite de Loches (2ème partie) : La citadelle

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

11ème jour : vendredi ( 2ème partie ) 26 janvier 2018

Dans la première partie du précédent article, nous venions de franchir la Porte Royale et nous allons, dans cette deuxième partie, visiter la Citadelle de Loches.

(clic sur les photos pour les agrandir)

On commence par le Logis Royal.

On commence par le Logis Royal.

« Sa façade en terrasse domine la ville et la vallée de l’Indre. Bijou d’architecture de la fin du Moyen-Âge (gothique et gothique flamboyant), le logis royal de Loches est l'une résidence favorite de la dynastie des Valois. Jeanne d’Arc y rencontre le futur Charles VII. La favorite du roi Agnès Sorel s’y installe, la reine de France Anne de Bretagne y séjourne. »

Vue d'ensemble du Logis royal, avec au premier plan, la partie construite au XIVe siècle. L'escalier a été ajouté au XIXe siècle.

Vue d'ensemble du Logis royal, avec au premier plan, la partie construite au XIVe siècle. L'escalier a été ajouté au XIXe siècle.

Depuis le jardin du promontoire, superbe vue sur  les toits de Loches et la tour Saint-Antoine qui domine la ville. Depuis le jardin du promontoire, superbe vue sur  les toits de Loches et la tour Saint-Antoine qui domine la ville.

Depuis le jardin du promontoire, superbe vue sur les toits de Loches et la tour Saint-Antoine qui domine la ville.

Toujours le Logis Royal, avec en arrière plan la tour Saint-Antoine et à droite la tour Agnès Sorel

Toujours le Logis Royal, avec en arrière plan la tour Saint-Antoine et à droite la tour Agnès Sorel

La tour Agnès Sorel et les élévations en style gothique vues depuis la terrasse.

La tour Agnès Sorel et les élévations en style gothique vues depuis la terrasse.

La partie Sud du Logis Royal avec ses tourelles et en arrière plan toujours la tour Saint-Antoine.

La partie Sud du Logis Royal avec ses tourelles et en arrière plan toujours la tour Saint-Antoine.

Vue d'ensemble du Logis Royal, façade Sud avec la Tour Agnès Sorel à gauche et les 3 tourelles au centre.

Vue d'ensemble du Logis Royal, façade Sud avec la Tour Agnès Sorel à gauche et les 3 tourelles au centre.

De la terrasse côté Sud, une autre vue sur la ville.

De la terrasse côté Sud, une autre vue sur la ville.

Depuis les marches du Logis Royal, vue sur la collégiale Saint-Ours

Depuis les marches du Logis Royal, vue sur la collégiale Saint-Ours

famille macmanouche.com :"67ème sortie (10/14)"
Le porche et la tour de l'église Saint-Ours, ancienne collégiale Notre-Dame fondée vers 965.

Le porche et la tour de l'église Saint-Ours, ancienne collégiale Notre-Dame fondée vers 965.

Porche roman du XIIe siècle dans le narthex.

Porche roman du XIIe siècle dans le narthex.

« La Collégiale offre à la vue un profil t unique en France : les deux clochers à flèche sont séparés par deux coupoles pyramidales à huit pans (appelées localement ''dubes''), reconstruites à l'identique au XIXe siècle. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (10/14)"
Le portail roman et ses chapiteaux sur le côté nord.

Le portail roman et ses chapiteaux sur le côté nord.

Statue dans un jardin d'une maison proche de l'église.

Statue dans un jardin d'une maison proche de l'église.

Maintenant nous nous dirigeons vers le Château.

On va commencer par la tour Louis XI sise sur la droite du donjon.

On va commencer par la tour Louis XI sise sur la droite du donjon.

Salle de torture  de la tour Louis XI.

Salle de torture de la tour Louis XI.

Depuis l'intérieur de la tour,  vue sur la collégiale et ==>

Depuis l'intérieur de la tour, vue sur la collégiale et ==>

==> et sur la barbacane  (XVe siècle) qui protégeait l'entrée du château pour faire face au progrès de l'artillerie.

==> et sur la barbacane (XVe siècle) qui protégeait l'entrée du château pour faire face au progrès de l'artillerie.

La salle de la maquette. Maquette récente du château de Loches tel qu'il devait se présenter à l'époque médiévale.

La salle de la maquette. Maquette récente du château de Loches tel qu'il devait se présenter à l'époque médiévale.

Après avoir gravi les nombreuses d'un escalier à vis, on arrive au sommet  de la tour, sur la terrasse à feu de cette tour Louis XI.

Après avoir gravi les nombreuses d'un escalier à vis, on arrive au sommet de la tour, sur la terrasse à feu de cette tour Louis XI.

De la terrasse, une superbe vue sur tout le plateau sud et sur la barbacane.

De la terrasse, une superbe vue sur tout le plateau sud et sur la barbacane.

Vue sur la collégiale.

Vue sur la collégiale.

Les tours en amande sur le côté sud du rempart.

Les tours en amande sur le côté sud du rempart.

«Vues de l'extérieur de l'enceinte, ces tours constituent l'une des vues les plus célèbres du château de Loches. C'est Henri II Plantagenêt qui est à l'origine de leur construction. Au XIIe siècle, le roi anglais décida de faire bâtir une muraille pour renforcer le système défensif de la cité. Sur son côté sud, on construisit trois tours en amande, de neuf mètres de diamètre et à trois étages.»

Du haut de la tour Louis XI, vue sur la ville.

Du haut de la tour Louis XI, vue sur la ville.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (10/14)"famille macmanouche.com :"67ème sortie (10/14)"

On redescend de la tour pour nous rendre au cachot du 'Cardinal Balue''.

La porte massive qui donne accès au cachot. ==>

La porte massive qui donne accès au cachot. ==>

==>  cachot (pièce circulaire sans fenêtre) qui se trouve au bas de cet escalier.

==> cachot (pièce circulaire sans fenêtre) qui se trouve au bas de cet escalier.

« Le cachot dit ''du cardinal de Balue'' :

Jean Balue (1421-1491) est l'homme de confiance de Louis XI... jusqu'à ce que le roi le soupçonne de trahison au profit de la maison de Bourgogne et le fasse enfermer. Peut-être à Loches, à Plessis-lès-Tours ou à Onzain ou un peu des trois. À Loches, il aurait, dit-on, passé trois ans dans une cage de fer. Louis XI lui rendra la liberté en 1480. Installé à Rome, Balue deviendra légat du pape. Le cachot est une grande pièce cylindrique, couverte d'une coupole. En fait il doit s'agit plutôt d'un cellier ou d'un moulin à grain. »

 

Le logis du gouverneur de la forteresse. À l'époque médiévale, ce pavillon est l'entrée principale de la forteresse.  (On aperçoit la coupole de la tour Louis XI)

Le logis du gouverneur de la forteresse. À l'époque médiévale, ce pavillon est l'entrée principale de la forteresse. (On aperçoit la coupole de la tour Louis XI)

Face au logis du gouverneur se trouve le ''Martelet''.  En raison de travaux, pas de visite de la tour, seuls les souterrains sont accessibles.

Puisqu'on ne peut pas monter, on va donc descendre dans les souterrains à 20mètres de profondeur !

On y descend par un escalier tournant à partir du cachot de Ludovic Sforce.

On y descend par un escalier tournant à partir du cachot de Ludovic Sforce.

Le souterrain est une galerie de forme irrégulière, creusée en plein roc, sous le Martelet.

Le souterrain est une galerie de forme irrégulière, creusée en plein roc, sous le Martelet.

Cette galerie a aussi servi à l'extraction de la pierre de tuffeau.

Cette galerie a aussi servi à l'extraction de la pierre de tuffeau.

« Sous la ville, serpentent 300 km de carrières sur deux ou trois niveaux. Un vrai labyrinthe fragilisé par la fin de l’activité humaine. Le sous-sol lochois a connu ses mille glorieuses. D'abord pour l'extraction de la pierre de tuffeau. Pendant mille ans, ces belles pierres blanches ont permis la construction du donjon, du logis royal et des maisons de la ville. Les cavités ont ensuite servi à entreposer le vin avant que le phylloxera ne ravage, au XIXe siècle, le vignoble local qui ne s'en remettra jamais. Et enfin pour l'exploitation champignonnière qui sera étouffée dans les années 1970-1990 par la concurrence étrangère. »

Il nous reste à visiter la pièce maîtresse de la citadelle de Loches : le donjon.

Ce sera l'objet de la 3ème partie ...

_____________________________________________________________________________

«Le progrès : trop robot pour être vrai.»

Jacques Prévert

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 11:48

 

 

 

 

Première partie de la visite de Loches

De Châteauroux à Loches

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

11ème jour : vendredi 26 janvier 2018

Malgré la proximité de la rue, la nuit a été calme sur cette aire de Châteauroux.

Ce matin, on roule jusqu'à Loches où l'on arrive juste un peu avant midi.

L'aire peut accueillir seulement 4 camping-cars, mais nous ne sommes que deux.

(clic sur les photos pour les agrandir)

De l'aire, on aperçoit la citadelle de Loches.

De l'aire, on aperçoit la citadelle de Loches.

L'aire est située à proximité de l'Indre qui a débordé.

L'aire est située à proximité de l'Indre qui a débordé.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"

Après le repas, visite de la ville de Loches

( 1ère partie )

Pour aller de l'aire au centre ville, on ne peut pas ne pas voir la tour Saint-Antoine !

Pour aller de l'aire au centre ville, on ne peut pas ne pas voir la tour Saint-Antoine !

« La tour Saint-Antoine de la cité royale de Loches, labellisée ville d'Art et d'Histoire est un remarquable édifice de style architectural Renaissance, construite entre 1529 et 1575. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"

« Elle est le dernier témoignage de l'ancienne église Saint Antoine qui était édifiée à cet emplacement. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"

« Placée au cœur de la cité, un peu au nord du célèbre Château de Loches, la Tour Saint Antoine habille le quartier historique de la ville. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"

« Ancien clocher, elle a notamment servi de beffroi pour prévenir la population des dangers qui guettaient la cité. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"

« Classée au titre des Monuments Historiques par le Ministère de la Culture depuis 1840, la Tour Saint Antoine, haute de plus de cinquante mètres, est aujourd'hui le seul beffroi encore debout de la province de Touraine. »

famille macmanouche.com :"67ème sortie (9/14)"
En descendant la Grande Rue, on aperçoit la tour Saint Antoine par dessus les toits !

En descendant la Grande Rue, on aperçoit la tour Saint Antoine par dessus les toits !

La porte des Cordeliers (qui porte le nom de l'ancien couvent fondé au XIIIe siècle) était une des portes d'accès à la ville. Cette dernière est en fait encore de nos jours entourée d'une belle enceinte fortifiée du XIIème siècle.

La porte des Cordeliers (qui porte le nom de l'ancien couvent fondé au XIIIe siècle) était une des portes d'accès à la ville. Cette dernière est en fait encore de nos jours entourée d'une belle enceinte fortifiée du XIIème siècle.

Autrefois, la porte se composait de deux ponts-levis qui venaient chevaucher l'Indre... dont le cours a été détourné depuis !

Autrefois, la porte se composait de deux ponts-levis qui venaient chevaucher l'Indre... dont le cours a été détourné depuis !

Surmontée de bastions à mâchicoulis et d'un chemin de ronde, la porte des Cordeliers a complété le système de défense de la ville. Sur la gauche, on aperçoit le Logis Royal.

Surmontée de bastions à mâchicoulis et d'un chemin de ronde, la porte des Cordeliers a complété le système de défense de la ville. Sur la gauche, on aperçoit le Logis Royal.

Face à la Porte de Cordeliers, le Moulin des Cordeliers.

Face à la Porte de Cordeliers, le Moulin des Cordeliers.

Cette ancienne  minoterie a été réhabilitée pour abriter un complexe hôtelier !

Cette ancienne minoterie a été réhabilitée pour abriter un complexe hôtelier !

Juste en face de l'ancien Moulin, sur la place de la Marne, trône la statue d'Alfred de Vigny.

Juste en face de l'ancien Moulin, sur la place de la Marne, trône la statue d'Alfred de Vigny.

De la place, nous empruntons la rue de la République jusqu'à la Porte Picois.

La porte Picois se caractérise par son système défensif avec pont-levis, herse et son chemin de ronde à mâchicoulis.

La porte Picois se caractérise par son système défensif avec pont-levis, herse et son chemin de ronde à mâchicoulis.

Côté intra-muros, sa belle façade dévoile une ouverture de style gothique, surmontée d'une statue de la Vierge et, adossé à elle, l'hôtel de Ville (édifié au XVIème siècle),un monument de style renaissance au charme incontestable.

Côté intra-muros, sa belle façade dévoile une ouverture de style gothique, surmontée d'une statue de la Vierge et, adossé à elle, l'hôtel de Ville (édifié au XVIème siècle),un monument de style renaissance au charme incontestable.

En suivant la rue du château, nous parvenons à la Porte Royale.

En suivant la rue du château, nous parvenons à la Porte Royale.

« Unique entrée permettant l'accès à la citadelle, la porte Royale est datée du XIIIe siècle. Elle est remaniée au XVe siècle avec une terrasse adaptée aux nouvelles avancées militaires depuis l’apparition de l’artillerie à poudre. Elle présentait toutes les défenses nécessaires : pont-levis, fossé, mâchicoulis, meurtrières et terrasse à canons. Au XVIe siècle, elle est transformée en prison et le fossé qui longeait le mail est comblé un siècle plus tard. »

Des 4 portes encore debout, celle-ci est bien la plus imposante, avec son corps principal flanqué de deux énormes tours.

Des 4 portes encore debout, celle-ci est bien la plus imposante, avec son corps principal flanqué de deux énormes tours.

 C'est à l'époque médiévale la seule porte de toute l’enceinte qui permet d'accéder au château et qui permet aussi de le protéger... Jeanne d'Arc arrive par là pour parler au roi de la nécessité de de son couronnement à Reims... 

 

Par la Porte Royale, on entre  dans l'enceinte de la citadelle, citadelle qui sera l'objet de la 2ème partie de notre visite de Loches

Par la Porte Royale, on entre dans l'enceinte de la citadelle, citadelle qui sera l'objet de la 2ème partie de notre visite de Loches

A tout de suite pour la 2ème partie :   visite de la citadelle de Loches...

_____________________________________________________________________________

«Le progrès : trop robot pour être vrai.»

Jacques Prévert

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 19:51

 

 

 

 

Pour ce mardi après-midi, visite de Noyant d'Allier

De Souvigny à Noyant d'Allier

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

8ème jour : mardi ( après-midi ) 23 janvier 2018

Nous voici à Noyant d'Allier.

(clic sur les photos pour les agrandir)

On s'installe sur l'aire puis on va visiter le village.

On s'installe sur l'aire puis on va visiter le village.

On commence par le château.

On commence par le château.

Le château de Noyant est une propriété privée, ne se visite pas, visible seulement de l'extérieur !

Le château de Noyant est une propriété privée, ne se visite pas, visible seulement de l'extérieur !

Le donjon est une grosse et forte tour carrée, desservi  par un escalier en vis, abrité dans une tour circulaire accolée.

Le donjon est une grosse et forte tour carrée, desservi par un escalier en vis, abrité dans une tour circulaire accolée.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"
Le donjon et le logis ont été entièrement transformés au XVIe par des fenêtres à meneaux de style Renaissance.

Le donjon et le logis ont été entièrement transformés au XVIe par des fenêtres à meneaux de style Renaissance.

L'ensemble des bâtiments enferme  une cour intérieure.

Tour quadrangulaire  haute de 4 niveaux et couverte d'un toit en pavillon.

Tour quadrangulaire haute de 4 niveaux et couverte d'un toit en pavillon.

On traverse le village pour nous diriger vers l'ancienne mine du bassin de la Queune.

C'est à Noyant que fut creusé le puits central de la mine en 1917 et achevé en 1920 sur les plans de l'ingénieur Eugène Freyssinet.

C'est à Noyant que fut creusé le puits central de la mine en 1917 et achevé en 1920 sur les plans de l'ingénieur Eugène Freyssinet.

Le bâtiment construit au-dessus du puits, en béton, est le plus ancien de ce type en France et il est transformé en musée..

Le bâtiment construit au-dessus du puits, en béton, est le plus ancien de ce type en France et il est transformé en musée..

Vestiges de la mine.

Vestiges de la mine.

«Historique
Le bassin houiller de la Queune a été exploité dès le XVIe siècle et ce jusqu'à la Seconde Guerre mondiale ; la houille était acheminée à Paris par voie d'eau, mais le Bourbonnais l'utilisait également, en particulier les fours à chaux de Saint-Menoux et les verreries de Souvigny.

Architecture et ornementation
Les bâtiments de mine, en brique, sont toujours en place, et en particulier le chevalement en béton armé construit par l'ingénieur Freyssinet, qui débuta sa carrière dans l'Allier avant de devenir le grand spécialiste du béton armé. 
La Mine se visite, en partie par un cheminement en petit train.
»

Changement de décor après la mine ==>

Changement de décor après la mine ==>

famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"
La France étant devenue trop petite pour nous, alors on a décidé de faire un périple au Viet-Nam …

La France étant devenue trop petite pour nous, alors on a décidé de faire un périple au Viet-Nam …

famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"

« A des kilomètres de là, les accords de Genève sont signés en 1954. Les troupes françaises d’Indochine doivent se replier et naissent alors les deux Viêt-Nam qui souhaitent à présent voir partir les anciens colons. »

 

Depuis 1955, une communauté asiatique a remplacé les mineurs de Noyant et a édifié une pagode et des statues pour célébrer le culte de Bouddha.

Depuis 1955, une communauté asiatique a remplacé les mineurs de Noyant et a édifié une pagode et des statues pour célébrer le culte de Bouddha.

« L’ancien quartier des mineurs s’est transformé en la Cité de la Brosse. Ce ''bourg vietnamien'' abrite le lieu de culte des bouddhistes, une pagode érigée en 1983 par la communauté religieuse asiatique pour y pratiquer sa religion. »

« Pour faire revivre sa communauté et accomplir un geste de solidarité, la municipalité crée un centre d’accueil pour recevoir les familles franco-vietnamiennes, les enfants de français mariés à des indochinoises qui n’ont jamais vu la France. Vont donc arriver des centaines de rapatriés qui s’installeront ensuite dans les corons, anciens habitats des miniers et s'habitueront jour après jour aux habitudes françaises.

​​Les habitants de Noyant-d'Allier se sont bien adaptés à la venue de cette nouvelle population. Si bien que le village abrite aujourd’hui un riche patrimoine asiatique »

Tout autour du temple, de multiples statues décorent le parc

Tout autour du temple, de multiples statues décorent le parc

famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"famille macmanouche.com :"67ème sortie (6/14)"
La plus impressionnante : ==>

La plus impressionnante : ==>

==>  un gigantesque Bouddha doré, de plusieurs mètres de haut, statue semblable à celles d'Asie.

==> un gigantesque Bouddha doré, de plusieurs mètres de haut, statue semblable à celles d'Asie.

La statue monumentale du Bouddha Sakyamuni (*) en méditation.

La statue monumentale du Bouddha Sakyamuni (*) en méditation.

(*) « Le bouddhisme est une philosophie enseignée par Siddartha Gautama (VIè siècle avant J.C.). Ayant atteint le premier l'éveil (accès aux niveaux de conscience les plus élevés, libération des illusions) il reçut le nom de Bouddha Sakyamuni (l'éveillé). »

La statue blanche couchée représente le Bouddha allongé ==>

La statue blanche couchée représente le Bouddha allongé ==>

==> sa tête à l'Est et ses pieds à l'Ouest  :   ==>

==> sa tête à l'Est et ses pieds à l'Ouest  : ==>

==>  cette statue symbolise l'atteinte du ''nirvana''.

==> cette statue symbolise l'atteinte du ''nirvana''.

A l'entrée du parc, sur la gauche, se trouve la statue du maître des enfers !

A l'entrée du parc, sur la gauche, se trouve la statue du maître des enfers !

On a pu constaté la formidable preuve d'acceptation mutuelle et de solidarité des habitants de Noyant-d‘Allier et d’Asie.

(lien pour en savoir plus sur Noyant-d'Allier  )

 

Sur le chemin du retour, cet arbre nous a plu.

Sur le chemin du retour, cet arbre nous a plu.

La visite se termine et nous regagnons le camping-car pour passer la nuit - encore seuls – à Noyant-d‘Allier

____________________________________________________________________________

coordonnées de l'aire de Noyant-d‘Allier : (46° 28’ 42.2” E 3° 7’ 28.8”)

___________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 67 ème périple

____________________________________________________________________________

«C'est un type qui croise un copain qui a les deux yeux au beurre noir.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé ?

- M'en parle pas, j'étais à la messe, hier soir, et il y avait une femme qui avait sa robe prise entre les fesses. J'ai voulu lui enlever, mais elle s'est retournée et m'a collé un pain !

- Et l'autre œil ?

- Bah, comme j'ai vu qu'elle n'avait pas aimé, j'ai voulu lui remettre la robe comme elle était.»

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 13:03

 

 

 

 

Pour ce mardi matin, visite de Souvigny

De Bourbon-l'Archambault à Souvigny

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

8ème jour : mardi ( matin ) 23 janvier 2018

L'aire de BourBon-l'Archambault  où nous avons dormi est en bord de route et donc un peu bruyante sur le matin. Les services - eau et EDF(10mn) – sont gratuits et fonctionnent en cette saison.

On quitte BourBon-l'Archambault pour aller à Souvigny (03210) que l'on va visiter.

(clic sur les photos pour les agrandir)

On commence par la Mairie.

On commence par la Mairie.

Ensuite, c'est l'église prieurale, le plus vaste édifice religieux du département de l'Allier.

Ensuite, c'est l'église prieurale, le plus vaste édifice religieux du département de l'Allier.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
L'histoire de Souvigny est étroitement liée à celle de Cluny.

L'histoire de Souvigny est étroitement liée à celle de Cluny.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
Souvigny conserve un patrimoine exceptionnel lié à sa filiation à la puissante Abbaye de Cluny.

Souvigny conserve un patrimoine exceptionnel lié à sa filiation à la puissante Abbaye de Cluny.

La façade occidentale

La façade occidentale

infos

infos

En face de  l'église prieurale, l'ancienne église paroissiale Saint-Marc.

En face de l'église prieurale, l'ancienne église paroissiale Saint-Marc.

infos

infos

Mais non, ce n'est pas MacManouche pétrifié !

Mais non, ce n'est pas MacManouche pétrifié !

Par la rue du château, on arrive …  à l'ancien château !

Par la rue du château, on arrive … à l'ancien château !

famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
Seule, sur la rue du château, une tourelle évoque un poste de garde.

Seule, sur la rue du château, une tourelle évoque un poste de garde.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
La cour, côté porche d'entrée.

La cour, côté porche d'entrée.

La cour du Vieux-Château, vue du porche d'entrée.

La cour du Vieux-Château, vue du porche d'entrée.

Par cette porte, on arrive dans la deuxième cour.

Par cette porte, on arrive dans la deuxième cour.

« La rusticité du "château" de Souvigny fut sans doute la cause de son abandon. Il avait néanmoins été occupé de façon intensive pendant deux siècles au moins. II parait avoir connu peu de remaniements. »

Porche permettant de sortir de la deuxième cour sur la rue Aristide Briand .

Porche permettant de sortir de la deuxième cour sur la rue Aristide Briand .

Le même porche vu depuis la rue Aristide Briand.

Le même porche vu depuis la rue Aristide Briand.

Jolie devanture !

Jolie devanture !

Anciens commerces.

Anciens commerces.

Rouennerie : « Toile en laine ou en coton, d'abord fabriquée à Rouen (et, par imitation, dans d'autres fabriques), où dominent des couleurs comme le rose, le violet et le rouge et dont les dessins ou les reliefs résultent de la disposition des fils teints avant le tissage. »

Rouennerie : « Toile en laine ou en coton, d'abord fabriquée à Rouen (et, par imitation, dans d'autres fabriques), où dominent des couleurs comme le rose, le violet et le rouge et dont les dessins ou les reliefs résultent de la disposition des fils teints avant le tissage. »

La rue Aristide Briand.

La rue Aristide Briand.

On poursuit notre visite par le jardin du monastère.

On poursuit notre visite par le jardin du monastère.

L'église prieurale et le monastère, côté jardin.

L'église prieurale et le monastère, côté jardin.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (5/14)"
Le bassin du jardin

Le bassin du jardin

Panorama du jardin de monastère.

Panorama du jardin de monastère.

On va déjeuner puis ensuite nous irons à Noyant d'Allier (03210)

____________________________________________________________________________

«C'est un type qui croise un copain qui a les deux yeux au beurre noir.

- Qu'est-ce qui t'est arrivé ?

- M'en parle pas, j'étais à la messe, hier soir, et il y avait une femme qui avait sa robe prise entre les fesses. J'ai voulu lui enlever, mais elle s'est retournée et m'a collé un pain !

- Et l'autre œil ?

- Bah, comme j'ai vu qu'elle n'avait pas aimé, j'ai voulu lui remettre la robe comme elle était.»

____________________________________________________________________________

 

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 19:14

 

 

 

 

Visites de Thiel-sur-Acolin, de Saint-Menoux et de Bourbon-l'Archambault

Journées à Thiel-sur-Acolin

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

5ème jour & 6ème jour : samedi 20 & dimanche 21 janvier 2018

 

SAMEDI :

Il a plu toute la nuit et ça continue ce matin. Donc comme on ne pourra rien visiter, on décide de faire une journée ''farniente'' dans le camping-car.

En milieu d'après-midi, la pluie ayant cessé, on va à pied jusqu'au village pour acheter du pain.

(clic sur les photos pour les agrandir)

A  part la Mairie,  ==>

A part la Mairie, ==>

==> l'église et ==>

==> l'église et ==>

==> et une vieille maison, rien d'autre à voir !!!

==> et une vieille maison, rien d'autre à voir !!!

La pluie refait son apparition, alors on revient rapidement à notre autocaravane sans rencontrer âme qui vive !

Ce soir, on passera une deuxième nuit (seuls) sur l'aire de  Thiel-sur-Acolin.

Ce soir, on passera une deuxième nuit (seuls) sur l'aire de Thiel-sur-Acolin.

Demain dimanche, c'est la météo qui nous guidera...

DIMANCHE :

Il pleut toujours, donc on ne bouge pas. A chaque petite accalmie, on promène vite fait Jaïka.

3ème nuit sur l'aire de Thiel-sur-Acolin et nous sommes toujors seuls !

A demain...

____________________________________________________________________________

De Thiel-sur-Acolin à Bourbon-l'Archambault, en passant par Saint-Menoux

Périple du 16 janvier  2018 au  31 janvier   2018

7ème jour : lundi 22 janvier 2018

Le soleil n'est toujours pas au rendez-vous ce matin !

Après les vidanges et le plein d'eau, on se met en route pour Saint-Menoux(03210) où l'on arrive vers midi.

(clic sur les photos pour les agrandir)

Pendant que MimiManouche prépare le repas, MacManouche, malgré une pluie fine, part faire quelques photos.

Pendant que MimiManouche prépare le repas, MacManouche, malgré une pluie fine, part faire quelques photos.

L’église abbatiale de Saint-Menoux est considérée comme l’un des plus beaux édifices religieux du Bourbonnais.

L’église abbatiale de Saint-Menoux est considérée comme l’un des plus beaux édifices religieux du Bourbonnais.

La partie la plus ancienne (le narthex) date du XIe siècle et sert de vestibule (fermé par une grille) à l’église.

La partie la plus ancienne (le narthex) date du XIe siècle et sert de vestibule (fermé par une grille) à l’église.

L'église édifiée aux XIIe et XIIIe siècles suivant un plan inscrit dans un rectangle de 62m de long et ==>

L'église édifiée aux XIIe et XIIIe siècles suivant un plan inscrit dans un rectangle de 62m de long et ==>

==> et 16m de large.

==> et 16m de large.

L'église, le puits et les jardins.

L'église, le puits et les jardins.

Une tour-clocher carrée de 30m de hauteur ajoute à l’originalité de l’édifice.

Une tour-clocher carrée de 30m de hauteur ajoute à l’originalité de l’édifice.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (4/14)"
Le monument est classé depuis 1830 suite à la visite de Prosper Mérimée.

Le monument est classé depuis 1830 suite à la visite de Prosper Mérimée.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (4/14)"
Mais ce qui attire surtout le visiteur, c’est la présence dans l’église de la fameuse ''débredinoire''(*).

Mais ce qui attire surtout le visiteur, c’est la présence dans l’église de la fameuse ''débredinoire''(*).

(*La ''débredinoire'' est un sarcophage - contenant les restes de saint Menoux - percé d'un trou dans lequel les simples d'esprit sont censés passer la tête afin de recouvrer la santé mentale.»

«Le nom ''débredinoire'' provient du mot ''bredin'', qui signifie "simple d'esprit" en dialecte bourbonnais.»

Puits qui n'est pas la ''Fontaine Saint-Martin'' car MacManouche, à cause de la puits n'a pas eu le temps de la prendre en photo (voir légende ci-dessous).

Puits qui n'est pas la ''Fontaine Saint-Martin'' car MacManouche, à cause de la puits n'a pas eu le temps de la prendre en photo (voir légende ci-dessous).

«A Saint-Menoux, la fontaine Saint-Martin, appelée parfois par les gens du pays fontaine du bon Menoux fait l'objet d'une légende : La légende de la couleuvre.

Un jour, un énorme serpent vint s'installer sur sa margelle, interdisant à quiconque de venir y puiser de l'eau. Saint Menoux glissa l'extrémité de son bâton sous le reptile et le projeta au loin en disant : "Là où tu tomberas, tu seras couleuvre." Le serpent tomba en un lieu désert devenu la commune de Couleuvre (située à 25 km de Saint-Menoux)»

Après les saucisses aux lentilles cuisinées excellemment par MimiManouche, on file à Bourbon-l'Archambault (03160)

Après les saucisses aux lentilles cuisinées excellemment par MimiManouche, on file à Bourbon-l'Archambault (03160)

La forteresse de Bourbon-l'Archambault vue depuis la cabine du camping-car.

La forteresse de Bourbon-l'Archambault vue depuis la cabine du camping-car.

Une fois garés, on part à l'assaut de la forteresse 

Une fois garés, on part à l'assaut de la forteresse 

Pour arriver  au château, on passe par la rue du Pont-Levis. Pont-Levis qui a été remplacé par un pont routier.

Pour arriver au château, on passe par la rue du Pont-Levis. Pont-Levis qui a été remplacé par un pont routier.

« Les Trois Tours Nord seuls témoignages actuels, avec la Tour Qui Qu'en Grogne (voir ci-dessous), de la toute-puissance de cette forteresse de Bourbon-l’Archambault qualifiée d'imprenable en son temps. »

« Les Trois Tours Nord seuls témoignages actuels, avec la Tour Qui Qu'en Grogne (voir ci-dessous), de la toute-puissance de cette forteresse de Bourbon-l’Archambault qualifiée d'imprenable en son temps. »

La forteresse de Bourbon l’Archambault représente l'un des plus imposants vestiges de l'époque féodale en Bourbonnais

La forteresse de Bourbon l’Archambault représente l'un des plus imposants vestiges de l'époque féodale en Bourbonnais

« La forteresse de Bourbon-l’Archambault compta jusqu'à 20 tours à son apogée et ce jusqu’à la Révolution Française durant laquelle elle fut confisquée et vendue comme Bien National en 1794, devenant alors une prolifique carrière de pierres. »

« La forteresse de Bourbon-l’Archambault compta jusqu'à 20 tours à son apogée et ce jusqu’à la Révolution Française durant laquelle elle fut confisquée et vendue comme Bien National en 1794, devenant alors une prolifique carrière de pierres. »

Une maison des chanoines datant du XVIè siècle, bien restaurée (appartenant à un particulier).

Une maison des chanoines datant du XVIè siècle, bien restaurée (appartenant à un particulier).

L'autre maison des chanoines, acquise par la commune qui en confie la gestion en 2013 à l’association de la forteresse de Bourbon-l’Archambault.

L'autre maison des chanoines, acquise par la commune qui en confie la gestion en 2013 à l’association de la forteresse de Bourbon-l’Archambault.

famille macmanouche.com :"67ème sortie (4/14)"
Vue de depuis la forteresse, l'ancienne école de garçons, dédiée au sergent Beaubois(*)

Vue de depuis la forteresse, l'ancienne école de garçons, dédiée au sergent Beaubois(*)

(*) «Le sergent Auguste Joseph Savinien Beaubois (né le 19 octobre 1879 à Couzon) appartenait au 66è bataillon de chasseurs. Il a été tué à Condé-sur-Aisne le 28 mai 1918 et déclaré ''mort pour la France'''. Depuis, son nom figure au fronton de l'ancienne école des garçons érigée en 1862 sur ''la butte de la montagne''. »

Tour de garde, la Tour ''Qui Qu’en Grogne''.

Tour de garde, la Tour ''Qui Qu’en Grogne''.

« La tour, érigée au X ème siècle par Louis II de Bourbon, doit son nom aux villageois furieux de voir la dîme augmenter pour financer sa construction.''Contents ou pas, qui qu'en grogne, elle se fera "... »

« La tour, érigée au X ème siècle par Louis II de Bourbon, doit son nom aux villageois furieux de voir la dîme augmenter pour financer sa construction.''Contents ou pas, qui qu'en grogne, elle se fera "... »

La Tour ''Qui Qu’en Grogne'', saisie à la Révolution, a été épargnée et devient communale grâce à son horloge qui ne date que du XVIIIème siècle.

La Tour ''Qui Qu’en Grogne'', saisie à la Révolution, a été épargnée et devient communale grâce à son horloge qui ne date que du XVIIIème siècle.

Vue sur des vestiges de la forteresse.

Vue sur des vestiges de la forteresse.

Le moulin, toujours en fonction.

Le moulin, toujours en fonction.

Tours jouxtant le moulin.

Tours jouxtant le moulin.

Ce soir, on dort sur l'aire de BourBon-l'Archambault et toujours seuls, seule la pluie nous tient compagnie...

____________________________________________________________________________

coordonnées de l'aire de BourBon-l'Archambault : (46° 35’ 0.6” E 3° 3’ 59”) 

___________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de notre 67 ème périple

____________________________________________________________________________

«Je vous raconterais bien une connerie mais vraiment il y en a plein les journaux.»

Coluche

____________________________________________________________________________

Compteur Global gratuit sans inscription

___________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : MacManouche.com
  • : voyages en camping-car à travers la France
  • Contact

Auteur Du Blog :

  • MacManouche.com

Rechercher

Les Articles Par Thèmes