2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 15:11

 

 

 

 

 

De Beaufort à Lus-la-Croix-Haute

Dimanche 2 août 2020

On quitte Beaufort pour prendre la route direction Roquebrune-sur-Argens où nous avons prévu d'y arriver Lundi.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Nous faisons la halte de la nuit à Lus-la-Croix-Haute (26620) et plus précisément dans la pinède du Pont du Trabuëch.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Petite pinède bien tranquille.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

On va jusqu'au pont voir la rivière.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

D'après la couleur de l'eau, un orage a éclaté un peu plus en amont.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020
famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Une mini cascade vue depuis le pont !

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

La même mini cascade vue en amont, depuis la route.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Des touristes venus voir la cascade de plus près .

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

La pinède se trouve à l'entrée du vallon de la Jarjatte.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Montagne qui domine le vallon de la Jarjatte.

famille macmanouche.com :"93ème périple"(3/4)  juillet/août 2020

Ce soir, de jeunes campeurs nous tiendront compagnie.

Et demain, nous irons jusqu'au village de la Jarjatte.

____________________________________________________________________

Coordonnées de cette aire du Pont du Trébuëch: (44° 39’ 40.6” E 5° 43’ 50.8” )  S.S. 

______________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce 93ème périple'

___________________________________________________________________________

«Si tu donnes, oublie ; si tu prends, souviens-t'en...»

Proverbe roumain.

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 13:00

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Dernière partie de la visite

Sylvie nous fait visiter à fond son village...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Nous voici dans le rue des Tines après avoir franchi le passage sous voûte de la rue de l'Airette.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Le pittoresque coin du Rondon avec un curieux escalier en demi-arche donnant accès au premier étage.  

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Le chat a vu Jaïka.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

La rue des Tines, pentue et pavée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

« La porte des Tines, construite en 1565, possède encore des gonds scellés dans les piliers, percés chacun d’un trou qui servait à loger l’extrémité de la barre fermant la porte. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

En descendant la rue des Tines, sur la droite, un balcon en demi-cercle.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

« Cette porte est intégrée à un ensemble urbain, constitué d’une tour qui présente la grande particularité d’être carrée, ainsi que d’un lavoir desservi par des rues qui convergent vers un petit espace urbain planté. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

« Le lavoir : un bien précieux et rare, l’eau (toujours utilisé à l’heure actuelle).

 Pour ne pas manquer d’eau, il fallut mettre au point des techniques pour la capter, la récupérer et la stocker. Les habitants ont organisé la construction de systèmes de canaux (béals) à partir de cours d’eau ou de sources, pour alimenter de volumineuses citernes généralement creusées dans la roche. Ainsi, l’eau de la source de Saint-Julien, située loin au nord du village, était amenée par des canalisations en plomb jusqu’à une grande citerne, visible dans la vigne versant nord, destinée à alimenter une fontaine. Mais des systèmes bien plus élaborés ont été installés pour satisfaire les besoins de la population, notamment des galeries drainantes,(grosses conduites souterraines taillées dans la roche). De forme voûtée, elles concentrent par capillarité les eaux de pluies infiltrées à travers la roche et les acheminent vers des citernes. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Sur la façade de cette maison, le cadran solaire portant l’inscription ''Sine Sole Sileo''  (''Sans le soleil, je me tais'').

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

On grimpe les quelques marches face à la rue des Tines.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Ce passage voûté va nous faire arriver dans la rue Sous-Balcon.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Nous venons de franchir le passage voûté.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Passage ou ruelle Leï Croutons.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

« ''BIOT, PATRIE DE LA JARRE'' :

Grâce à la présence aux alentours de très bonnes argiles à poterie, Biot fut très tôt le lieu d’une véritable industrie de la jarre, qui en fera sa renommée dès le XVIe siècle. L’essor de la production des jarres de Biot est lié à l’extension massive de la culture de l’olivier et de la production d’huile. Ces récipients servaient aussi au stockage et au transport des farines, légumes et fruits secs et autres denrées alimentaires. La production de jarres déclina à la fin du XIXe siècle avec l’arrivée de nouveaux contenants en métal. Biot, au XVIIIe siècle, a atteint l’apogée de cette industrie : plus de 40 poteries employaient près de 200 ouvriers. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Nous débouchons sur le bas de la rue de la Calade qui se prolonge par la Calade des Migraniers que nous allons emprunter.

« Calade : du provençal ''calado'' qui a deux sens : celui de ''descendre'', comme dans ''Calade des Migraniers'' ou comme dans : «Eh Manu ! Tu cales !» ; et celui de ''rue pavée avec des galets calés dans du sable''. »

La Calade des Migraniers aboutit à la Porte des Migraniers, où se trouve, là-aussi, un lavoir.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

« La porte des Migraniers (nom provençal du grenadier, l'arbre fruitier) fut construite en 1566.

Biot, perché sur sa butte, était fortifié avec une ceinture de remparts, destinée à préserver les habitants des invasions fréquentes de bandes armées, venues de la mer, ou de régions limitrophes, qui dévastaient régulièrement la Provence orientale. L’enceinte actuelle a été achevée en 1566, venant renforcer un ouvrage médiéval préexistant. Trois portes donnaient accès au village : la porte dite de Saint Antoine aujourd’hui disparue, la porte dite des Tines (1565) et la porte dite des Migraniers (1566). Constitués de moellons, parfois de grandes dimensions, ces remparts montrent la particularité des matériaux disponibles dans le sous-sol local. Les encadrements de leurs portes sont constitués de molasse gréseuse gris beige, roche résistante et appropriée pour des arcs et arrondis. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Sur cette photo de la Porte des Migraniers extra-muros, on peut voir une jarre à dans l'angle à droite et au-dessus un joli balcon en arrondi. On voit aussi (et malheureusement) une barre rouge et blanche, indiquant la hauteur du passage, qui a été installée suite aux dégâts occasionnés par un camion resté coincé sous la voûte !!!

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Zoom sur le balcon.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Maintenant, Sylvie nous fait passer par le jardin Frédéric Mistral où ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

==> où se trouve un théâtre de verdure.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Vers la sortie du jardin, une fontaine mais trop haute pour que Jaïka puisse se désaltérer !

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Bancs en pierre et la table est une roue de meule sur la place du Général De Gaulle.

La visite de Biot, guidée par Sylvie se termine : un grand merci à notre guide et à sa maman pour leurs informations et leurs livres mis à notre disposition : ''Mon village près de la mer'' d'Émile CHEVAL'' et celui de Henri Amouric, Laurence Argueyrolles et Lucy Vallauri : ''BIOT, jarres, terrailles et fontaines (XVIème – Xxème siècles).

Merci à Christine pour son accueil au musée, ainsi qu'aux hôtesses de l'Office du Tourisme'' pour la documentation sur Biot.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Chapelle Notre-Dame, route de Valbonne - Biot

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Chapelle avec halle et cul-de-four ('' voûte en forme de quart de sphère, rappelant la forme du four à pain'').

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(7/7)

Le pont-vieux vu depuis le pont Muratore, pont routier.

Fin de la visite de Biot.

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/

https://www.biot-tourisme.com/patrimoine-historique-et-culturel/nom-des-rues-et-des-quartiers/

https://maitron.fr/spip.php?article10550

____________________________________________________________________________

A bientôt , peut-être , pour un autre article ''hors périple''.

______________________________________________________________

«   La grande affaire et la seule qu'on doit avoir, c'est de vivre heureux. »

Voltaire

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 12:49

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Ruelles de Biot

On a laissé la ruelle encombrée pour en emprunter d'autres...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Chat guetteur prêt à bondir sur Jaïka.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Pas-de-porte fleuri.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Serions-nous à Naples... ? ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

==> ...mais non, nous sommes toujours à Biot : c'est la ''bugade'' (bugado = grande lessive)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Encore une rue pentue et pavée : la rue des Orfèvres.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Nous voici à l'autre extrémité de la rue de la Poissonnerie.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

La rue du Barri, très fleurie. En provençal ''barri'' signifie ''rempart''.

« Il ne s’agit pas des fortifications du XVIe siècle que nous connaissons aujourd’hui, mais d’une première enceinte qui aurait encerclé, après 1506 (date de la reconstruction de l’église), quelques maisons reconstruites autour de celle-ci après le repeuplement de 1470. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Cachée par le feuillage,  la très ancienne école de Biot.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Maison avec porche et une petite cour intérieure.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Ruelle avec un passage voûté.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Maison dans la rue du Mitan - (Carriero d'au mitan) : la rue du ''Milieu'' (du centre, pas de la Mafia...)  smiley

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Sur la façade de cette maison rue des Tines, un cadran solaire surmonté d’une devise en provençal ''Lou soulèu luse per toutèi'' (Le soleil brille pour tous).

« Tines : calade et porte des Tines. En provençal, « tine » signifie cuvier ou cuve. On peut imaginer que l’on utilisait de petites jarres ou tines pour évacuer les eaux usées par-dessus les remparts ou dans la calade des Tines. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Face à la maison une plate-forme panoramique de laquelle on surplombe les Combes et les Vignasses (grande étendue de vignes) et vue sur la mer.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Un toit particulier (en pointe) et une cheminée torsadée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

La rue Basse (carriero Basso)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Décoration devant l'entrée d'une maison.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Maison dans la rue de l'Airette

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Maison au bout de la rue de l'Airette.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Petite ruelle avec des marches : seul un tout petit véhicule peut passer !

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Petite pause pour Sylvie et Marie-Claude, sans oublier Jaïka.

« Marius Auzias , Apollin, Fortuné, Honoré (1903- 1990) : érudit biotois , Auzias s’occupait d’un groupe culturel de son village médiéval natal et de son histoire. Son nom fut donné à cette place de Biot. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

''Bugade'' sur la place Marius Auzias

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Passage voûté au bout de la rue de l'Airette qui va nous permettre de rejoindre la partie basse de la rue des Tines.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(6/7)

Côté rue de l'Airette

A suivre...

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/

https://www.biot-tourisme.com/patrimoine-historique-et-culturel/nom-des-rues-et-des-quartiers/

https://maitron.fr/spip.php?article10550

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''5ème Hors périple''

____________________________________________________________

«   La grande affaire et la seule qu'on doit avoir, c'est de vivre heureux. »

Voltaire

____________________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 12:06

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Le quartier de l'église

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

On laisse la Place des Arcades pour passer sous une voûte marquant l’entrée de la Place de l’Église. « Autrefois appelée ''Petite Place'', elle fût au cœur du premier habitat. Elle aurait servi de cimetière. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

L'église (Gleiso)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

« L’église Sainte Marie-Madeleine, classée Monument Historique, a été reconstruite au XVe siècle, en même temps que le village, sur les ruines d’une ancienne église romane du XIIe siècle, elle même probablement bâtie sur un sanctuaire romain. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Sur le parvis de l’église, le pavage est fait de galets polychromes dessinant deux croix de Malte.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Parvis daté de 1685.

« Devant l’église et sur une grande partie de la place des Arcades, c’est la technique particulière de la calade qui a été mise en œuvre. Le mot «calade», qui désigne aussi une ruelle très en pente, est d’origine provençale et signifie "caillou". Il sert à nommer cette mosaïque primitive formée de galets plats posés sur la tranche, un procédé qui serait originaire d’Italie. Prélevés sur la plage toute proche, les galets étaient soigneusement choisis par ordre de taille et en fonction de l’effet de couleur recherché, du gris au rouge, en passant par toutes les nuances intermédiaires. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

« L’église Sainte-Marie-Madeleine : classée Monument Historique en 1984, est le fleuron du patrimoine historique et cultuel biotois. Elle possède également plusieurs particularités qui la rendent unique : ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==> la présence de 2 portes et de 2 clochers ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==> et le fait que des marches descendent vers la nef au lieu d’y monter et . ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==> et d’autre part la porte n’est pas en face de la nef. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

« En bas de l’escalier à gauche se trouve un magnifique retable ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==> ''La Vierge au rosaire'', du XVe siècle, attribué à Louis BREA (1450-1523) et ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==> et à droite de l'escalier ''Le christ de Passion'' daté du début du XVIè siècle dont l'auteur est inconnu. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Sur cette photo, on se rend compte du décalage de l'escalier par rapport à l'allée centrale.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Nous revoici sur le parvis de l'église (rue de la Caroute – Carriero dela Carouto) et le passage voûté permet de rejoindre la Place des Arcades.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Porche d'entrée d'une maison dans la rue de la Caroute.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Belle porte, toujours dans la rue de la Caroute.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Jarre dans un coin de la rue derrière l'église : elle doit être punie...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

En repassant sous le passage voûté du parvis de l'église, nous revenons sur la place des Arcades et sur notre droite se trouve le Passage des Templiers (Passage dei Templie)  ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

==>  Et sur notre gauche, la rue de la Poissonnerie (Carriero de la Peissounario) que nous empruntons en suivant toujours Sylvie notre guide.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Enseigne signalant le ''four communal Émile Cheval''.

« Dénomination du Four Communal ''Émile Cheval '' : Compte-rendu du Conseil Municipal, Séance du 8 décembre 2011 à 9h

Le CONSEIL MUNICIPAL, À L’UNANIMITÉ, DÉCIDE de dénommer le Four Communal, sis 1, rue de la Poissonnerie, ''Four Communal Émile Cheval'', afin d’honorer cet homme qui a contribué par son engagement permanent à la sauvegarde d’un bâtiment patrimonial tel que le Four Communal. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Info ''Nice-Matin'' du jeudi 19 mars 2020

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Ruelle fleurie.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Entrées de caves

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

« Place de la Catastrophe : il ne s’agit pas du site d’une catastrophe naturelle, comme on le croit souvent, mais de l’emplacement resté vide d’un accident survenu en 1898. Le 12 juin, plusieurs maisons se sont écroulées lors d’un repas de communion qui réunissait plus de 40 personnes. À cette époque, les bâtisses s’élevaient parfois sur 5 étages ! 23 personnes périrent ce jour-là. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(5/7)

Ruelle très encombrée !!

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/

https://www.biot-tourisme.com/patrimoine-historique-et-culturel/monuments-sites/

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''5ème Hors périple''

______________________________________________________________

«   La grande affaire et la seule qu'on doit avoir, c'est de vivre heureux. »

Voltaire

___________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 12:00

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Place des Arcades

Cette quatrième partie de la visite de Biot nous mène donc au cœur du village...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Nous voici Place des Arcades. (Plaço dei Arcado)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

A l'angle des arcades SUD, une rue très pentue ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

==> la rue de la Calade.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

«Au cœur même du village, la place des Arcades est le lieu incontournable de Biot d’un point de vue patrimonial. D’abord castrum romain, puis siège des Templiers, la place présente désormais l’aspect bien particulier de l’architecture ligure, qu’elle arbore depuis le repeuplement de Biot par les Italiens au XVe siècle. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

« De forme rectangulaire, la place est délimitée dans sa volumétrie par un bâti de deux voire trois étages par endroits. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

« Dans la longueur de la place se trouvent des arcatures en plein cintre ou en ogive, laissant entrevoir un passage couvert.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

« Celui-ci permet d’accéder aux commerces du rez-de-chaussée ou ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

==> ou aux logements situés aux étages supérieurs. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

« La façade nord comporte 6 arcs. Certaines arcades datent sans doute des XIIIe et XIVe siècles, remaniées ensuite plusieurs fois. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

« La façade sud comprend 9 arcs plus 2 aux extrémités, certains datant du premier castrum. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Arcades côté Sud

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Toujours côté Sud, arcades fleuries.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Porte datée de 1579

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Une autre porte ancienne.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

A l'angle Est des arcades Sud, un très ancien salon de coiffure Hommes !

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

La place des Arcades : à gauche les arcades Sud et à droite celles au Nord.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(4/7)

Toujours la place des Arcades, mais cette fois-ci : à gauche les arcades Nord et à droite celles au Sud, et à l'extrémité, côté Est, se trouve un passage sous voûte qui marque l’entrée de la Place de l’Église.

Place de l’Église qui sera la suite de notre visite...

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/preparer-votre-voyage/nos-brochures/

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''5ème Hors périple''

_____________________________________________________________

«   La grande affaire et la seule qu'on doit avoir, c'est de vivre heureux. »

Voltaire

___________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 11:46

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Visite du musée

Pour cette visite du musée, nous serons guidés par Christine.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Le musée d’histoire et de céramique biotoises, installé dans l’ancienne chapelle des Pénitents Blancs du XVIe siècle, est consacré à la mémoire de Biot, à sa poterie, à ses jarres .»

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

« La Jarre de Biot. Depuis l’Antiquité, Biot a toujours fabriqué de la poterie. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==>  Biot était spécialisé dans la confection de grands récipients de stockage à usage alimentaire comme les jarres. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==> Dès le XVIe siècle, des milliers de jarres furent produites pour être exportées depuis le port d’Antibes dans tout le bassin méditerranéen et jusqu’aux côtes indiennes et américaines. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==> Les gisements d’argile, nombreux autour de Biot, ont offert une matière première abondante et de qualité. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==> Constituée de minéraux argileux très fins, d’oxydes de fer (couleurs ocre rouge, brun et jaune) et de manganèse (noir), elle a la particularité d’être liante, facile à travailler au colombin et de tenir la cuisson. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==> Donnant des produits résistants et solides, ces jarres avaient aussi la réputation de ne pas altérer le goût des denrées qui y étaient stockées. ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

==> Le potier spécialisé dans la fabrication de jarres avait pour seuls outils deux petites spatules, l’une plate ''l’estec'', l’autre incurvée ''l’escaïr''.

L’intérieur des jarres était verni avec un pinceau composé de cheveux de femme ou d’enfant fixés à un roseau. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Cuisine traditionnelle biotoise du XIXe siècle reconstituée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Enseigne de forgeron, exposée au musée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Tableau de Peynet exposé au musée. (date importante ...)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Une œuvre de Jacky Coville : ''chat zèbre'' exposée et en vente au musée.

 

La visite est terminée et un grand merci à Christine pour son accueil et ses explications.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Fontaine à tête de lion à l'angle du musée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Sculpture devant la façade du musée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

''L'ENVOL'' de Kees Verkade - Don de l'artiste à la ville de Biot en 1993 pour le 10è anniversaire du Festival des Heures Musicales.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Le cœur du village débute au bout de la rue Saint Sébastien, juste après le Musée d’Histoire et de Céramique Biotoises. »  (On tournera sur la droite pour arriver sur la place des Arcades.)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Maison au tout début de la Place des Arcades

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(3/3)

Nous y voici et la visite du cœur du village de Biot c'est pour le prochain blog.

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/

https://www.biot-tourisme.com/preparer-votre-voyage/nos-brochures/

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''5ème Hors périple''

______________________________________________________________

«  Le travail c'est le goulag avec la clim.»

Graffiti

____________________________________________________________________________

 

Partager cet article

Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 11:33

 

 

 

 

 

Les MacManouche à Biot

(3 mars 2020)

Visite du village : la rue Saint-Sébastien

Deuxième partie de la visite de Biot...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

« La visite de Biot à travers ses rues et ruelles est un véritable voyage provençal chargé d'histoires : la Calade, le Portugon, le Cul de sac, la Calade des migraniers, Lei Croûtons, place de l'airette, le Rondon, rue des Orfèvres, place de la Catastrophe (où 2 maisons s'écroulèrent le soir du 12 juin 1898), place des Arcades (bordée des deux côtés par des galeries s'ouvrant en plein cintres ou en ogives dissemblables). » 

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Nous sommes dans la rue principale, la rue Saint-Sébastien, devant la verrerie du Val de PomeDaniel et Christophe Saba vous invitent à découvrir leurs verres bullés cannelés 100% fabriqués à Biot et leurs pièces uniques...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Coq perché...

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Œuvre Jean-Paul Van Lith, céramiste et verrier à Biot.

« Les œuvres monumentales de l’exposition XXL de 2017-2018 installées en plein air dans le village de Biot, témoignent du désir d’espace des artistes. Les créations magistrales aux couleurs, matières et formes aussi spectaculaires par leur taille, que saisissantes par leur originalité, jouent avec les éléments qui les entourent pour se fondre dans le paysage.

La commune est une exposition à ciel ouvert avec une grande dizaine d’œuvres monumentales posées çà et là dans les ruelles. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Rencontre avec un Setter Gordon (chien de chasse à l'arrêt d'origine Ecossaise.)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Une autre œuvre de Jacotte & Roger Capron : Allongée -Marion

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Maison avec balustrade en fer forgé.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Balcon de verdure !

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Impasse Saint Sebastien (In'pace d'au relarguié).

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

L'ancienne poste.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Le monument aux morts, édifié en 1920.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Petit clin d’œil avec cette enseigne.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Sur la place du Général De Gaulle, une œuvre de Christophe Saba & Fortuné Evangelisti - ''La fragilité du temps'' - (verre & inox)

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Fontaine et banc sur la place du Général De Gaulle

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Passage voûté.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)
famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Biot & le verre  (2ème photo : la verrerie de Biot)

Depuis 1956, Biot est devenue une référence dans le milieu du verre soufflé. Notre spécificité : le verre bullé, dont la technique fut initiée par l’ingénieur Éloi Monod, qui a formé ensuite toute une génération d’artisans et d’artistes. Aujourd’hui, les œuvres d’art verrier font non seulement la renommée du village, mais aussi sa fierté.. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Mosaïque en volume de Heidi Melano, devant l'entrée du musée.

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

« Le musée d’histoire et de céramique biotoises : ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

==> Ce musée, installé dans l’ancienne chapelle des Pénitents Blancs du XVIe siècle est consacré à la mémoire de Biot, à sa poterie, à ses jarres et au passage des Templiers à Biot. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

« L’ancienne chapelle des Pénitents Blancs, démolie en 1935 pour élargir la place, il n’en subsiste que le clocher ''triangulaire''  ==>

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)
famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

==> clocher dont sa particularité c'est qu'il est rectangle isocèle en façade. »

« Les Clochers Triangulaires :  une curiosité en trompe-l’œil issue du baroque niçois. Cela tient certainement au fait qu’ils offrent toujours leur meilleur côté au regard, dissimulant le mur diagonal. Ainsi on ne voit pas leur triangularité. »

famille macmanouche.com :" (5ème) Article «hors périple» "(2/7)

Journée calme, pas de monde, on peut aller visiter le musée...

SOURCES :

https://www.biot-tourisme.com/

https://www.biot-tourisme.com/patrimoine-historique-et-culturel/monuments-sites/

https://www.levasiondessens.com/cote-dazur-5-raisons-de-visiter-biot/

http://lesclocherstriangulaires.blogspot.com/2011/12/biot-france-06.html

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''5ème Hors périple''

_____________________________________________________________

«  Le travail c'est le goulag avec la clim.»

Graffiti

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 12:23

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger (fin)

Dernière partie de la visite du musée Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Vitrail réalisé par les maîtres verriers Aubert et Pittelou, d'après un dessin de Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Salle d'exposition, toujours au 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

« Liberté, j'écris ton nom », d'après le poème de Paul Eluard, 1953. 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Composition aux deux oiseaux sur fond jaune

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Tête de cheval sur fond jaune

« Bas-relief en terre cuite émaillée de couleur blanc mat, noir, jaune. Céramique réalisée par coulage dans un moule. ; Terre cuite blanche à décor émaillé de couleur noir et jaune. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Fleur qui marche

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le Tournesol (1954) et La Fleur jaune (vers 1952)  terres cuites émaillées. Fernand Léger , Roland Brice (céramiste)

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les Femmes au perroquet et couleurs en dehors

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les Femmes au perroquet

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Grande Parade sur fond rouge.

« Fernand Léger écrivait en 1950: " Allez au cirque. Rien n' est aussi rond que le cirque. C'est une énorme cuvette dans laquelle se développent des formes circulaires. Vous quittez vos rectangles, vos fenêtres géométriques et vous allez au pays des cercles en action."

Léger aime le cirque depuis l' enfance, puis devient l'ami des clowns Fratellini et avec les poètes Blaise Cendras et Guillaume Apollinaire fréquente assidûment le Cirque Médrano auquel il rend hommage dans un tableau peint en 1918 . 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les quatre cyclistes

« Exilé aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, Léger enseigne à l'université de Yale, puis à Mills College. Il y croise les jeunes étudiantes vêtues de couleurs criardes non conformistes, qui l'inspirent pour une série de dessins et de tableaux intitulée ''Les Cyclistes''. «Le mauvais goût, la couleur forte peut donner ici le plein usage de son pouvoir...si je n'avais vu ici que des filles habillées avec goût, je n'aurais pas peint ma série des cyclistes.» Fidèle à sa conception de la ''figure objet'' le peintre fige les cyclistes avec leurs vélos de course dans une pose frontale. Les couleurs distribuées librement sur la toile animent l'espace contenu du tableau. Cet effet de coloration parcellaire, Léger l'a maintes fois observé dans les rues à New York sous les publicités clignotantes. Le peintre explique : «Je parlais à quelqu'un, il avait la figure bleue, puis vingt secondes après, il devient jaune...cette couleur-là... elle était libre, dans l'espace. J'ai voulu faire la même chose dans mes toiles.» La couleur en dehors du trait, librement distribuée, est expérimentée pour la première fois dans cette œuvre commencée en 1943 aux États-Unis et terminée en 1948 à son retour en France, comme il l'indique à côté de sa signature.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Les loisirs sur fond rouge

« Cette composition avec six personnages illustre l’esthétique efficace et la sensibilité sociale de Fernand Léger à son retour en France après l’exil américain. Les formes sont centrées sur un fond uni rouge grâce à un cerne noir qui isole et accentue le contraste des formes et des couleurs. Occupés aux joies simples de la détente familiale en plein air (vélo, baignade, cueillette de fleurs), les deux couples avec enfants forment une allégorie moderne qui dialogue avec l’Histoire de l’art. En effet, dans la version finale conservée au musée national d’art moderne, Paris, la pose de la femme allongée au premier plan fait directement écho à l’œuvre ''Marat assassiné'' du peintre Louis David. Cette composition témoigne aussi des vifs débats qui animent la sphère artistique depuis les années 30 sur la place de l’art dans la société. Appartenant à la série des grandes compositions picturales de l’après-guerre, l’œuvre reflète l’engagement tant artistique que politique de l'artiste à la recherche d’un art d’avant-garde compréhensible par tous. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Aperçu de l’accrochage des collections permanentes.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Le campeur

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

«Tableau emblématique de Fernand Léger, ''Les Constructeurs'' marquent l’aboutissement d’une série consacrée aux ouvriers sur les chantiers. Les esquisses et dessins préparatoires, études rapprochées des outils, des attributs et des mains, évoluent vers une composition picturale au cadre plus large, qui emprunte classicisme et monumentalité à la peinture d’histoire tout en l’inscrivant dans la société contemporaine, l’immédiat après-guerre de la reconstruction. Outre la modernité industrielle du sujet, les lignes de force du tableau tracent sur la toile un réseau géométrique complexe et dynamique, presque abstrait, ponctué de couleurs primaires puissantes, posées en aplats. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

Nature morte, Composition à la feuille

« L’année 1927, Léger peint de nombreuses natures mortes comportant des motifs de feuilles souvent confrontées à d’autres objets : bouteilles, encriers ou fruits. Très ornementales, ces peintures révèlent les formes végétales et leur donnent une vie indépendante.

"Tous les objets les plus humbles ont une valeur décorative" souligne le peintre.

L'essor des sciences modernes, avec les techniques de la radiographie ou du microscope, donnent à voir les objets familiers sous l'angle d'un réalisme nouveau. Léger compose cette nature morte dominée par une silhouette de feuille au centre de la composition en utilisant comme au cinéma le principe du gros plan. Les bruns et les noirs découpent en profondeur l'espace autour des objets qui semblent rayonner sur la toile. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

La Grappe de raisin

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)  famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(3/3)

L'avion dans le ciel

« Le ministère de l’Éducation Nationale sollicite Léger pour parer d'une fresque le centre d'aviation populaire à Briey, aux environs de Nancy. La déclaration de guerre en 1939 ne permet pas la mise en chantier du projet. Le motif de la cocarde tricolore, insigne de l'aviation française a déjà été utilisé en 1914 par Léger sur les dessins des carcasses des avions abattus au front. La cocarde célèbre ici un hommage à l'aviation française dont plusieurs versions peintes de 1939 sont abandonnées puis retouchées en 1952. Les formes végétales jouent avec les nuages ici sur un fond jaune, lumineux, d'autres versions sur fond bleu proposent une autre architectonie dont l'effet sera de faire avancer le mur . »

Fin de cette intéressante visite du musée Fernand Léger à Biot.

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-cyclistes

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-loisirs-sur-fond-rouge

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-nature-morte-composition-la-feuille

https://en.musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/node/580

 

____________________________________________________________________________

A bientôt , peut-être , pour un autre article ''hors périple''.

______________________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir.»

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 10:50

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger (suite)

Après la visite du parc, on va maintenant visiter le musée Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Sur l'un des murs du hall d'entrée : ''Les Baigneuses''.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Les dessins et portraits de Fernand Léger sortent de l'oubli à Biot.

Plus connu pour ses peintures cubistes, Fernand Léger a également réalisé de simples dessins et portraits tracés à l'encre ou au crayon. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Fernand Léger excellait aussi dans l'art du portrait. Un mode d'expression artistique qu'il pratiquait au quotidien. Caricatures d'amis, portraits du corps ou des mains de la femme aimée ou même autoportrait, ses dessins au crayon ou à l'encre vont à l'essentiel. Des dessins qui révèlent une dimension plus personnelle de l’œuvre de Fernand Léger.  ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> A partir de dessins de sa collection rarement exposés, le musée national Fernand Léger met en lumière la diversité de la pratique du dessin chez Fernand Léger. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Pour l’artiste, le dessin ne constitue pas seulement un travail préparatoire et exigeant à la peinture ; il s’agit aussi d’un mode d’expression en soi que Léger pratique chaque jour, un plaisir du geste qui retranscrit avec finesse et spontanéité son observation des êtres et des choses. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Peu présent dans son œuvre peint, le portrait est omniprésent dans son œuvre dessiné : croquer sur le vif des scènes de la vie quotidienne, représenter la femme aimée, régler la composition d’un portrait académique ou fragmenter le corps pour mieux en saisir l’essentiel. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> L’œuvre dessinée de Fernand Léger, foisonnante et intimiste, se dévoile dans cette exposition autour de l’intérêt toujours renouvelé du peintre pour la figure humaine. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Fernand Léger, chroniqueur engagé de son temps.

L'exposition s'étend de 1901 à 1925 et permet de découvrir aussi l'engagement du peintre. Fernand Léger croque sur le vif des scènes de la vie quotidienne. L'artiste qui a adhéré au parti communiste rend hommage aux classes populaires. Il représente dans l'un de ses dessins, Henri Martin derrière les barreaux. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Ce jeune mécanicien mena une propagande intense contre la guerre de 1945 à 1950 et fut condamné à l'emprisonnement. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

==> Cette esquisse permettra à Fernand Léger de réaliser "Les constructeurs", l'une de ses œuvres majeures. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Après la salle du rez-de-chaussée, nous voici au 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

En observant attentivement, on découvre les différents éléments du ''Grand Remorqueur'' !

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)   famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

''Les Femmes au bouquet''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Cherchant l'éclat et l'intensité, je me suis servi de la machine comme il arrive à d'autres d'employer le corps nu ou la nature morte (…). L'objet fabriqué est là, absolu, polychrome, net et précis, beau en soi (…). J'invente des images de machines comme d'autres font d'imaginaires paysages ».

« Seules la forme et les couleurs des objets qu'il peint intéressent Fernand Léger et non leur fonction. Dans cette toile préparatoire à l’œuvre définitive conservée au Musée national d'art moderne, le peintre recrée une machine fictive à partir de détails prélevés dans son environnement manufacturé et urbain.

La recomposition dynamique des fragments révèle l'influence cubiste mais également celle de la photographie et du cinéma. L'artiste multiplie les effets de contrastes de formes et de couleurs dont la dissonance tente de traduire par des moyens plastiques la beauté et l'intensité de l'objet industriel.

Le fond rouge en aplat restitue la force plastique des mécaniques exposées sur les stands de la Foire de Paris mises en valeur comme des objets précieux sur un velours rouge.

Elle est emblématique de la période mécanique de l'artiste à son retour de la guerre, laquelle marqua une rupture profonde dans son appréhension du réel. Comme la machine, l'art doit remettre de l'ordre dans un quotidien en constante réorganisation et ainsi apporter à la fois l'équilibre et le mouvement. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Salle d'exposition du 1er étage.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Amateur enthousiaste de spectacles populaires, Léger fréquente à Paris les bals de la rue de Lappe, où de petits orchestres font danser la foule au son de l'accordéon, du tuba et d' une contrebasse. Cette grande toile est sans doute peinte par Léger pour décorer l'estrade d'un bal. Le projet abandonné, la toile reblanchie par Léger a été roulée et oubliée dans son atelier. Georges Bauquier, proche collaborateur de Léger, raconte qu'en procédant au rangement de l'atelier, il a découvert le rouleau laissant paraître dans ses plis les traces d'un dessin et des couleurs. Georges Bauquier fait ôter la surface picturale blanchie et montre le travail terminé à Léger, qui lui offre l’œuvre en gage de sa reconnaissance. Conservée en l'état, avec l'usure du grattage et le manque des couleurs, cette œuvre garde cet aspect délavé mais elle met en évidence le trait maîtrisé de l'artiste. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« La Joconde aux clés est l'aboutissement de plusieurs années de travail consacrées par Léger  à dispenser les objets dessinés ou peints du support traditionnel.(...) Renouveler la peinture, moderniser le sujet sont des préoccupations essentielles pour Léger qui reprend à son compte une Joconde reconvertie au goût du jour : « j'avais fait sur une toile un trousseau de clés. ...Il me fallait quelque chose d'absolument contraire aux clés...qu'est-ce que je vois dans une vitrine? Une carte postale de la Joconde! J'ai compris tout de suite: c'est elle qui me fallait, qu'est-ce qui aurait pu contraster plus avec les clés? Comme ça j'ai mis sur ma toile la Joconde. Après j'ai ajouté aussi une boîte de sardines. Cela fait un contraste aigu.» Léger refuse la monotonie et les nuances.(...) Les lignes tracées à la règle ou au compas, le ruban curviligne, la boîte de sardines, les surfaces nettes et les flous picturaux amplifient les contrastes et vident La Joconde de son contenu. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

Adam et Eve

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)
famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(2/3)

« Cette nature morte est significative de l'art de Léger qui tend vers un réalisme de conception qu'il oppose au réalisme visuel lié à l'imitation et à l'illusionnisme. Combinant les objets vus par fragments, le peintre redéfinit les règles de la perspective scindant en deux le tableau pour répartir de part et d'autre des rapports contraires de formes et de couleurs. Il suggère l'idée d'un buste, du fourreau d'une pipe et pour parfaire l'illusion des volumes, les clés semblent traverser une forme orange aux courbes féminines. La confrontation de ces éléments hétéroclites est dotée d'une forte intensité plastique. Mais la rigueur des plans successifs est atténuée par l'animation de rubans sinueux et par l'ambiguïté des formes souples, ouvertes à de multiples interprétations.»

Il nous reste à voir la dernière grande salle... dans le prochain blog.

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/evenement/l-dessinez-dabord-fernand-leger-et-le-portrait

https://www.francetvinfo.fr/culture/arts-expos/peinture/les-dessins-et-portraits-de-fernand-leger-sortent-de-l-oubli-a-biot_3774683.html

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-element-mecanique-sur-fond-rouge

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-les-musiciens

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-la-joconde-aux-cles

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/objet/l-nature-morte

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''3ème Hors périple''

___________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir.»

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 10:14

 

 

 

 

 

Les MacManouche au musée de Biot

Janvier 2020

Le musée Fernand Léger

Comme nous l'écrivions dans un précédent article ''hors périple''  :

« nous sommes amenés (et nous le serons certainement souvent) à rester à Antibes pour des raisons familiales (l'état de santé de Fernande - la maman de Marie-Claude - s'aggrave), nous mettons à profit ces séjours ''forcés'' pour (re)découvrir la région P.A.C.A. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

En ce début d'année 2020, nous allons visiter le musée Fernand Léger à Biot (06).

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Nous nous garons sur le parking du musée d'où nous pouvons admirer les mosaïques qui couvrent la façade ''Est'' du bâtiment.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Zoom sur les mosaïques.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

"Composition aux deux oiseaux sur fond jaune"

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

Sur cette façade, les mosaïques sont l’œuvre de Heidi Milano.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

La façade Sud, l'entrée du musée.

« À partir de 1949, Fernand Léger entame une production de bas-reliefs et de sculptures en céramique dans l’atelier de Roland et Claude Brice situé à Biot. Quelques mois avant sa mort en 1955, il acquiert une propriété au pied du village de Biot, le mas Saint-André en vue d’installer dans les jardins de grandes sculptures polychromes en céramique qu'il a alors en projet.

C’est sur ce terrain que sa veuve Nadia Léger et Georges Bauquier, ami et assistant de Fernand Léger, décident d’édifier entre 1957 et 1960 un musée dédié à l’artiste. Ils confient à l'architecte André Svetchine la construction du musée.

Pour orner sa façade principale, ils lui demandent d’adapter un projet inachevé de Léger commandé par la Ville de Hanovre en Allemagne et initialement prévu pour le nouveau stade-vélodrome. C’est donc finalement à Biot que ce projet verra le jour.  ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> Le musée Fernand Léger est inauguré le 13 mai 1960, il s’agit du premier musée d’art moderne construit sur la Côte d’Azur.(...) En 1969, les fondateurs du musée, Nadia Léger et Georges Bauquier font donation à l’Etat français du musée prestigieux, du terrain aménagé en un parc méditerranéen et d’une collection riche de plus de trois cents œuvres choisies pour relater l’importance de la carrière du peintre dans l’art du Xxème siècle. C’est André Malraux, ministre de la culture, qui reçoit sur place les clés du musée Fernand Léger, marquant ainsi que le musée devient un musée national.==>

 

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> L’architecture du musée est simple et efficace. Le bâtiment est conçu comme un support destiné à recevoir un décor monumental dans la partie supérieure de sa façade principale. Cette décoration monumentale unique de 395 m² est réalisée en mosaïque et complétée de deux hauts- reliefs en céramique. Très graphique, la mosaïque polychrome réalisée par Lino et Heidi Mélano associés à Luigi Guardigli constitue un fond abstrait coloré en tesselles de trois à cinq centimètres de côté. Au gré de la journée et différemment, selon l’ensoleillement, les tesselles en pâte de verre colorées scintillent de mille feux..Sur ce fond lumineux polychrome s’intègrent deux hauts-reliefs de céramique blanche émaillée dont les motifs, soulignés en noir, ont été réalisés dans l’atelier de Roland Brice à Biot. Interprètes hors pair des esquisses réalisées par Léger pour le stade d’Hanovre, les mosaïstes et les céramistes ont accomplis à l’époque une prouesse technique. L’évocation du sport (jeu de ballon et vélo),des deux fresques en émail blanc et noir sur la mosaïque très colorée relatent le plaisir, la joie de vivre==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> Détail de la façade sud du musée national Fernand Léger,1960 ,Mosaïque et céramique réalisées d’après un projet de décoration murale de Fernand Léger, restaurées en 2014. »

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

« A l’Ouest, la quasi-totalité de la façade est occupée par une mosaïque multicolore. ==>

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

==> De part et d’autre de la mosaïque, deux vitraux en dalles de verre enchâssées dans le béton, créés par Jacques Loire, apportent de la lumière aux espaces de circulation. »

Avant d'entrer dans le musée, petit parcours dans le parc pour admirer les œuvres de Fernand Léger et des céramistes.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le jardin d'enfants'', sculpture réalisée en 1960 par Roland Brice, d'après une maquette de Fernand Léger.

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le Tournesol''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Les Femmes au Perroquet (Bronze)''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Le Soleil''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

''Composition murale''

famille macmanouche.com :" (3ème) Article «hors périple» "(1/3)

« La sculpture monumentale en bronze, inspirée de la Fleur qui marche que Fernand Léger avait dessinée pour l’Hôpital de Saint-Lô (non réalisée), crée un jalon dans le parcours extérieur, évoquant les recherches pluridisciplinaires de l’artiste qui a poursuivi toute sa vie la quête de la synthèse des arts. »

 

SOURCES :

https://musees-nationaux-alpesmaritimes.fr/fleger/evenement/l-fernand-leger-au-dela-du-decor-le-roman-dune-facade

https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Provence-Alpes-Cote-d-Azur/Politique-et-actions-culturelles/Architecture-contemporaine-remarquable-en-Paca/Le-label-Architecture-contemporaine-remarquable/Les-edifices-labellises-Architecture-contemporaine-remarquable/Label-ACR-Alpes-Maritimes/Biot-Musee-national-Fernand-Leger

____________________________________________________________________________

A bientôt pour la suite de ce ''3ème Hors périple''

______________________________________________________________

« Le futur n'a pas d'avenir. »

Anonyme

____________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : MacManouche.com
  • : voyages en camping-car à travers la France
  • Contact

Auteur Du Blog :

  • MacManouche.com

Rechercher

Les Articles Par Thèmes